Nous suivre Info chimie

Siam Cement en solo au Vietnam

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe thaïlandais va poursuivre seul le projet pétrochimique de Long Son Petrochemicals. Siam Cement a annoncé, le 28?mai, la signature d’un accord avec le groupe énergétique vietnamien PetroVietnam pour reprendre ses 29?% dans la coentreprise Long Son Petrochemicals. Ce qui portera la part de Siam Cement de 71?% à 100?% dans le projet, via ses filiales Vina SCG Chemicals (82?%) et Thai Plastics and Chemicals (18?%). Cette transaction est estimée à 2,9?milliards de bahts (77,7?millions d’euros) et devrait être finalisée avant la fin juin.

Ce projet, qui date de 2009 et qui a vu au fil de l’eau de nombreux partenaires se désengager, notamment Qatar Petroleum en 2015 (CPH n°739), devrait nécessiter un investissement de 5,4?milliards de dollars (4,6 Mrds €). Siam Cement entend démarrer les activités d’ingénierie, de construction et de fourniture des équipements (EPC) dès le troisième trimestre 2018, et envisage un démarrage du complexe au premier semestre 2023. Le groupe précise que, malgré le retrait du principal partenaire vietnamien du projet, le gouvernement vietnamien maintient tous les avantages fiscaux déjà attribués par le passé au projet de Long Son Petrochemicals. Adossé à une raffinerie sur l’île de Long Son, le futur complexe devrait comprendre un vapocraqueur «?mixed-feed?», avec en aval des unités de polyéthylène et de polypropylène. Selon une présentation aux investisseurs, en février dernier, effectuée par Siam Cement, les capacités devraient s’élever à 1,5?million de tonnes par an d’éthylène et de propylène. En aval, elles devraient s’élever à 1,35 Mt/an, dont 500 000?t/an de polyéthylène basse densité linéaire, 450 000?t/an de polyéthylène haute densité et 400 000?t/an de polypropylène.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Edito : L’Inde met le cap sur la pétrochimie

Edito : L’Inde met le cap sur la pétrochimie

L’essor de la mobilité électrique n’est pas une bonne nouvelle pour les groupes pétroliers traditionnels qui ne sont pas encore suffisamment positionnés en aval dans la chaîne de valeur,[…]

09/09/2019 | Pétrochimie
Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Indonésie : Chandra Asri étudie des opportunités avec Mubadala et OMV en pétrochimie

Indonésie : Chandra Asri étudie des opportunités avec Mubadala et OMV en pétrochimie

HDPE : LyondellBasell retarde le démarrage de son unité texane de La Porte

HDPE : LyondellBasell retarde le démarrage de son unité texane de La Porte

Plus d'articles