Nous suivre Info chimie

Sika et ses actionnaires toujours mobilisés contre Saint-Gobain

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

La direction et certains actionnaires du chimiste suisse sont toujours vent debout contre l'opération de reprise des parts de la holding Schenker-Winkler par Saint-Gobain. Deux requêtes ont été déposées, notamment pour analyser toute malversation éventuelle. Par ailleurs, le management de Sika et des représentants de Saint-Gobain se sont rencontrés mais sans inflexion sur les positions.

Après avoir apporté leur soutien à la direction de Sika dans sa lutte contre la prise de contrôle du chimiste suisse par le Français Saint-Gobain, la Fondation Bill et Melinda Gates, Cascade Investment, Fidelity Worldwide et Threadneedle Investments ont déposé deux requêtes. Requêtes qu'ils souhaitent voir examinées lors de la prochaine assemblée générale de Sika, qui se tiendrait au printemps. La première concerne l'approbation par les actionnaires de la conduction d'un audit spécial, une procédure permettant de vérifier si aucune information non-publique n'aurait été transmise par le groupe et par les représentants de la holding Schenker-Winkler, notamment à Saint-Gobain, au cours des 24 derniers mois. La seconde requête concerne la possibilité de nommer un comité spécial d'experts chargé d'examiner et de rendre compte aux actionnaires des actions en lien avec la holding Schenker-Winkler et Saint-Gobain menées par le comité exécutif et le management de Sika. Le conseil d'administration, qui a rendu public ces deux requêtes, a indiqué les examiner et prévoit de donner son avis ultérieurement. Le groupe d'actionnaires demandeur compte pour 8,16 % du capital de Sika et pour 4,62 % des droits de vote. Si ces deux requêtes étaient acceptées, elles pourraient être adoptées en assemblée générale à la seule majorité des représentants du capital, sans regard des droits de vote.
 

Discussions infructueuses avec Saint-Gobain
 

La direction de Sika a rencontré des représentants de Saint-Gobain le 16 janvier à Zurich (Suisse) pour discuter de la transaction. Mais le résultat de cette rencontre diverge drastiquement selon le point de vue. Le groupe français assure avoir fait des « propositions constructives » pour « assurer la poursuite du développement de Sika dans les meilleures conditions ». Saint-Gobain jure qu'il n'y aura aucune réduction du portefeuille d'activités actuel, ni apport des mortiers du groupe français dans le périmètre, et qu'il a une totale confiance dans les managers et les équipes de Sika en place dans le monde. Et s'il parle de s'engager à « respecter la nature décentralisée de la gestion des deux entreprises », il suggère des équipes communes dans quelques pays pour analyser des « gisements concrets de synergies à exploiter ». Saint-Gobain évoque des synergies de 150 à 180 millions d'euros. Une analyse qui serait partagée par la direction actuelle de Sika. Ce que celle-ci réfute totalement, précisant qu'elle prenait ses distances avec toute allégation formulée par Saint-Gobain sur ce sujet des synergies. Et même sur tout autre aspect de l'opération. Le management du chimiste suisse estime aussi que le groupe français « continue d'ignorer les effets néfastes de la transaction » pour Sika et ses actionnaires.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Tensions sur les approvisionnements : l’État mobilisé

Tensions sur les approvisionnements : l’État mobilisé

Suite à une réunion le 14 avril avec les représentants des six filières les plus touchées par la crise d'approvisionnement de composants et de matières premières, la ministre[…]

15/04/2021 | France Relance
Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Plus d'articles