Nous suivre Info chimie

Sika se renforce outre-Atlantique

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
Sika se renforce outre-Atlantique

Sika

Le chimiste suisse spécialiste des matériaux pour la construction enchaîne les opérations de croissance, externe et organique, en Amérique du Nord. Avec des acquisitions aux États-Unis et au Mexique, et une nouvelle usine américaine.

Le groupe suisse multiplie les annonces aux Amériques. Sika vient en quelques jours d'annoncer une ouverture d'usine et une acquisition aux États-Unis et une reprise d'actifs au Mexique. Près de Houston, au Texas, le chimiste suisse a mis en service une usine d'adjuvants pour béton et de mortiers, a-t-il annoncé, mi-décembre. L'usine a nécessité environ un an de travaux. Elle permet de produire en amont certains polymères pour les adjuvants pour béton. Ces productions seront destinées essentiellement aux clients du groupe au Texas et dans la partie sud-ouest des États-Unis. Sika explique que cette région de 20 millions d'habitants connaît un véritable boom de la construction, en particulier avec des zones urbaines extrêmement dynamiques autour de Houston, Dallas, Austin et San Antonio. Il s'agit de la 22e usine du groupe aux États-Unis et de la 13e mise en service en Amérique du Nord au cours des cinq dernières années.

Dans la foulée, le 20 décembre, Sika a annoncé une nouvelle acquisition américaine, avec la reprise d'Emseal Joint Systems. Cet acteur américain qui génère des ventes annuelles de l'ordre de 40 millions de francs suisses (environ 34 ME) est focalisé sur les joints structuraux de dilatation. Basé près de Boston, Emseal dispose de deux usines implantées à Toronto, au Canada, et à Westborough, dans le Massachusetts. Ses produits trouvent leurs principales applications dans la construction, qu'il s'agisse de bâtiments, de stades, de parkings ou d'autres infrastructures.

 

Acquisition au Mexique

 

Toujours en Amérique du Nord mais plus au sud, Sika a officialisé, mi-décembre, l'acquisition d'actifs du groupe mexicain Grupo Industrial Alce, au Mexique. L'opération permettra au chimiste suisse de renforcer ses gammes de solutions pour toitures et pour l'étanchéité. La transaction lui permet aussi de mettre la main sur une unité de production dans la région de Mexico. Sika assure qu'il va ainsi se poser comme le leader régional du marché des membranes d'étanchéité bitumineuses.

Le groupe suisse n'a pas révélé les investissements nécessaires à ces trois opérations en Amérique du Nord. Lors d'une présentation aux investisseurs début décembre, Sika avait fait part d'une très bonne performance de ses ventes pour les neuf premiers mois 2017, grâce à une croissance de 7,9 % en glissement annuel, à 4,63 Mrds CHF (3,98 Mrds E). La région la plus dynamique est l'Amérique du Nord avec une poussée de croissance de 16,7 % en un an, tirée par la croissance organique et externe, loin devant les 6,5 % des ventes de la plus importante et deuxième plus dynamique région : la zone Europe-Moyen-Orient-Afrique (EMEA). Actuellement, les ventes de Sika en Amérique du Nord représentent près de 18 % du total.

Une entité Amériques

Au 1er mars 2018, Sika aura fusionné ses entités Amérique du Nord et Amérique latine sous la seule bannière Amériques. L'objectif est d'améliorer la chaîne d'approvisionnement et de pouvoir réaliser des achats en plus gros volumes dans ces régions, explique le groupe. Christoph Ganz, actuel directeur régional Amérique du Nord, prendra la tête de cette entité.

100 pays avec le Bangladesh

Et de 100 ! Avec l'ouverture d'une filiale au Bangladesh, Sika est désormais implanté directement dans 100 pays à travers le monde. Un bureau a été ouvert dans la capitale Dhaka, et permet à Sika de vendre en direct ses produits dans le pays. Le Bangladesh est un des pays les plus peuplés (163 M d'habitants) dont le marché de la construction bénéficie d'une croissance annuelle de 12 % en raison de la forte expansion des secteurs du transport et de l'énergie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Phytosanitaires : une start-up française rachetée par Adama

Phytosanitaires : une start-up française rachetée par Adama

SFP, une société franco-suisse spécialisée dans la protection des cultures, a été rachetée par Adama, a annoncé cette dernière dans un communiqué de presse. Les détails[…]

07/11/2019 | PhytosanitairesActualités
Séparation de l’air : Linde a démarré ses deux unités chinoises

Séparation de l’air : Linde a démarré ses deux unités chinoises

Les résultats du 1er semestre 2019 du Cefic sont mitigés

Les résultats du 1er semestre 2019 du Cefic sont mitigés

Pfeiffer Vacuum inaugure sa nouvelle usine chinoise

Pfeiffer Vacuum inaugure sa nouvelle usine chinoise

Plus d'articles