Nous suivre Info chimie

Sinopec et Linde en coentreprise en Chine

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Il s'agit de la sixième coentreprise de ce genre entre le géant chinois et le leader allemand des gaz industriels. Sinopec et Linde ont annoncé, le 20 juin, la constitution de la société Ningbo Linde-ZRCC Gases Company (Linde-ZRCC). Le capital de la coentreprise est détenu à parts égales entre le groupe Linde et Sinopec Zhenhai Refining et Chemical Company (ZRCC), présenté comme la plus importante filiale du groupe chinois dans le domaine du raffinage-chimie intégré. ZRCC dispose de capacités de 23 millions de tonnes par an de raffinage et de 1 Mt/an d'éthylène. Les deux partenaires vont injecter 145 millions d'euros dans Linde-ZRCC, qui doit devenir un fournisseur majeur gaz industriels pour les pétrochimistes, les producteurs d'acier et d'électronique dans la zone industrielle et chimique de Ningbo (province chinoise du Zhejiang). Linde-ZRCC va d'abord acquérir deux unités de séparation des gaz de l'air (ASU), actuellement dans le giron de ZRCC. Une troisième ASU sera construite sur le site. La mise en service est entrevue pour 2018. Ensemble, les trois ASU afficheront des capacités combinées de 150 000 m3/heure d'oxygène. Ces capacités viendront doubler les capacités actuelles de gaz industriels de Linde au sein du cluster de Ningbo. L'ASU sera construite par la division Engineering du groupe allemand.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Versalis lance un projet de recyclage chimique en Italie

Versalis lance un projet de recyclage chimique en Italie

Versalis a lancé un projet de développement sur le recyclage chimique des déchets plastiques, a déclaré le 17 février le major italien de la chimie.  Dans le détail, le projet est une[…]

18/02/2020 | ActualitésVersalis
Pertes historiques pour Wacker

Pertes historiques pour Wacker

Les résultats d'Air Products au dessus de leurs attentes

Les résultats d'Air Products au dessus de leurs attentes

Une année 2019 « excellente » pour Givaudan

Une année 2019 « excellente » pour Givaudan

Plus d'articles