Nous suivre Info chimie

Situation plus difficile pour la chimie allemande

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'enthousiasme n'est pas à l'ordre du jour outre-Rhin. Le dernier point trimestriel publié la Verband der Chemischen Industrie (VCI) corrige à la baisse les ambitions pour 2016.

La croissance de la production chimique demeure prévue à 1 % pour l'année, mais les prix devraient chuter de 2 % et non de 0,5 % comme c'était envisagé (CPH n°751). Du coup, les ventes devraient se contracter de 1 %, à 187 milliards d'euros. Ces nouvelles perspectives découlent du constat décevant du premier trimestre. La production a pourtant affiché une croissance de 2,2 % par rapport au trimestre précédent, et de 0,6 % par rapport au premier trimestre 2015. Le taux d'utilisation des capacités s'est établi à 83,6 % pour les trois premiers mois de l'année. Mais les prix, sous l'influence d'un prix du pétrole toujours bas, ont continué de décliner : -1,3 % par rapport au dernier trimestre 2015, -1,4 % sur un an. Entraînant de fait une troisième contraction consécutive des ventes trimestrielles. La fédération allemande a enregistré -0,9 % par rapport au dernier trimestre 2015 et -3,5 % par rapport au premier trimestre 2015. Autre indicateur décevant : l'emploi. Pour la première fois depuis 2009 a été observée une baisse des effectifs, de 0,5 %, à 444 000 salariés. La VCI semble également préoccupée par la reprise industrielle en Europe qui ne profite pas à la chimie allemande. Malgré une demande plus soutenue en produits chimiques, les importations depuis l'international croissent. Selon Marijn Dekkers, le président de la VCI, le « développement économique en Allemagne et en Europe ne bénéficie que de façon limitée à nos entreprises. Les exportations sur les principaux marchés comme les États-Unis, la Chine, la Russie ou le Brésil sont plus faibles que l'année précédente. En outre, la chute des prix se poursuit. Tout semble aller à l'encontre d'une activité plus soutenue à court terme ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

Pour la quatrième année consécutive, le réseau social professionnel LinkedIn a publié son classement des 25 entreprises françaises les plus attractives. Total et Sanofi y figurent respectivement à[…]

08/04/2019 | ConjoncturePanorama
L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

Henkel déploie un programme de digitalisation à destination de ses 53000 employés

Henkel déploie un programme de digitalisation à destination de ses 53000 employés

L'Echa maintient son guichet ouvert

L'Echa maintient son guichet ouvert

Plus d'articles