Nous suivre Info chimie

Solvay ferme en Italie, se renforce en Chine

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Au-delà de son opération majeure avec Cytec (voir édito), le groupe belge a, au cours de l'été, avancé sur deux dossiers opérationnels. D'une part avec la fin des productions de percarbonate de soude en Italie, d'autre part avec le démarrage d'une unité de fluoroélastomères en Chine. Sur son site italien de Rosignano, Solvay poursuit les restructurations européennes liées à ses actifs de carbonate de soude, un marché particulièrement difficile en Europe. Au premier trimestre 2016, le groupe prévoit la cessation, au plus tard, des productions de percarbonate de soude. La raison avancée est la décroissance de la demande pour ce produit utilisé comme agent blanchissant dans les détergents en poudre en Europe de l'Ouest. Le percarbonate de soude de Solvay sera uniquement produit désormais sur son site allemand de Bad Hönningen, puisque l'an dernier le groupe avait déjà cessé ses productions sur son site de Warrington au Royaume-Uni. L'impact social à Rosignano est prévu pour être limité, assure Solvay, qui pourrait redéployer une partie des salariés touchés sur son unité d'acide peracétique, renforcée cette année, et sur une future unité de peroxyde d'hydrogène de grade électronique, dont le démarrage est prévu sur le site en 2016.

 

Démarrage à Changshu

 

Sur son complexe chinois de Changshu, Solvay a démarré fin juillet son unité de fluoroélastomères (FKM), un projet annoncé dès 2011. Désormais, le groupe peut produire ce type de polymères de spécialité en Asie, les deux autres unités étant localisées en Europe et aux États-Unis. L'unité produit du Technoflon, des fluoroélastomères de performance utilisés notamment dans la fabrication de bagues et joints d'étanchéité et de tuyaux dans l'automobile, l'industrie ou le pétrole et gaz. Le complexe de Solvay Specialty Polymers à Changshu produira aussi du polyfluorure de vinylidène (PVDF) à partir de 2017. Il dispose en outre de capacités opérationnelles de compounds à base de résine de haute performance en polyaryléthercétone (PAEK), de polyamides de haute performance (HPPA), de polyarylamide (PARA), de polyphtalamide, ou encore de polyphénylsulfone (PPSU), précise Solvay.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Afyren sécurise 60 M€ pour son industrialisation

Afyren sécurise 60 M€ pour son industrialisation

Le producteur de composés biosourcés d'intérêt par voie fermentaire Afyren a annoncé le démarrage de la phase industrielle de son développement via la sécurisation d'un financement[…]

18/02/2019 | ActualitésChimie
Yara et Engie collaborent dans l'hydrogène vert en Australie

Yara et Engie collaborent dans l'hydrogène vert en Australie

Nutrien débourse 340 M$ pour Actagro

Nutrien débourse 340 M$ pour Actagro

Cabot cède sa division Fluides de spécialité à Sinomine

Cabot cède sa division Fluides de spécialité à Sinomine

Plus d'articles