Nous suivre Info chimie

Solvay Indupa cédé à Unipar Carbocloro

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

La page des chlorovinyliques se tourne pour de bon chez Solvay. Après avoir scellé sa sortie d'Inovyn, sa coentreprise avec Ineos, le groupe belge a annoncé le 3 mai avoir conclu un accord définitif pour la cession de la totalité des parts, en l'occurrence 70,59 %, qu'il détient dans le capital de l'entreprise sud-américaine Solvay Indupa au chimiste brésilien Unipar Carbocloro. La transaction s'élève à 202,2 millions de dollars (175,5 M€). Fondé en 1948 et coté à la Bourse de Buenos Aires (Argentine), Solvay Indupa recense 956 salariés et deux sites industriels, au Brésil (Santo Andre) et en Argentine (Bahia Blanca). Côté brésilien, les capacités s'élèvent à 300 000 tonnes par an de polychlorure de vinyle (PVC) et 170 000 t/an de soude. Côté argentin, Solvay Indupa totalise des capacités de 220 000 t/an de PVC et de 185 000 t/an de soude.

Au-delà de seulement entériner la sortie définitive de Solvay dans les chlorovinyliques, l'opération permet de boucler un dossier en suspens depuis plusieurs années. Fin 2013, le géant brésilien Braskem s'était engagé à reprendre les parts du groupe belge. Mais l'opération n'a jamais pu aboutir en raison de l'opposition de l'Autorité de la concurrence brésilienne (CADE), qui craignait des problèmes de concurrence sur le marché avec des risques de voir les prix s'envoler en raison de la position trop dominante que Braskem aurait occupée dans les domaines du PVC et de la soude au Brésil.

Unipar Carbocloro présente un profil plus idéal. Créé en 1969, ce pétrochimiste coté à la Bourse brésilienne est un spécialiste du chlore et des dérivés chlorés, certes, mais n'est pas positionné dans le PVC. Le groupe produit du chlore, de la soude, du dichlorure d'éthylène (EDC), de l'acide chlorhydrique et de l'hypochlorite.


Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Le marché européen du recyclage menacé par le Covid-19

Le marché européen du recyclage menacé par le Covid-19

Les mesures de confinement prises à travers l’Europe pour endiguer l’épidémie de Coronavirus menacent l’équilibre de certains secteurs, dont celui du recyclage. L’un des premiers effets de ces[…]

Covid-19 : Beierdorf va fournir du désinfectant

Covid-19 : Beierdorf va fournir du désinfectant

Covid-19 : BASF va produire du gel hydroalcoolique

Covid-19 : BASF va produire du gel hydroalcoolique

McDermott confirme la vente de Lumnus Technology

McDermott confirme la vente de Lumnus Technology

Plus d'articles