Nous suivre Info chimie

Songwon porte ses capacités à 86 000 t/an

J.B.

Le Coréen Songwon Industrial étend ses capacités mondiales d'antioxydants de 55 000 tonnes par an actuelles à 86 000 t/an. D'une part via une extension de capacités de 55 000 à 70 000 t/an sur son site intégré de Maeam, près d'Ulsan en Corée du Sud. Cette extension représente un investissement de 20 millions de dollars (14 M€), confie Songwon. Le groupe avait déjà investi 120 M$ pour la construction de ce site opérationnel depuis avril 2007. Date à laquelle Songwon avait ainsi passé ses capacités d'antioxydants de 20 000 à 55 000 t/an et devenait le numéro 2 du secteur. Le site avait été construit pour produire jusqu'à 80 000 t/an d'antioxydants. Les nouvelles capacités seront opérationnelles au mois d'août prochain. Cette extension fait suite à la consolidation de son activité de production d'antioxydants phénoliques Songnox 1 076. Le groupe vient également de lancer un nouveau produit Songnox 1 076 SB, améliorant les propriétés du produit et facilitant son utilisation.

 

Deux nouvelles coentreprises

 

Par ailleurs, deux accords de création de coentreprises en Chine et en Inde permettent à Songwon d'étendre ses capacités dans le domaine. Songwon Industrial et le producteur chinois de thioesters Tangshan Baifu Chemical ont ainsi créé une coentreprise 30/70 dédiée à la production et la commercialisation d'antioxydants thioester. Songwon dispose d'une option lui permettant d'étendre sa participation jusqu'à 50 %. Les détails financiers ne sont pas communiqués. Dénommée Songwon Baifu Chemical, la nouvelle entité sera opérationnelle au premier trimestre 2011. Elle aura une capacité de 6 000 tonnes d'antioxydants près de Tianjin à destination du marché chinois et mondial via le réseau de distribution de Songwon. Le Coréen a également signé une lettre d'intention avec HPL Additives pour la création d'une coentreprise 40/60 dénommée Songwon HPL Additives dédiée à l'activité de stabilisateurs de polymères. Les détails financiers ne sont pas communiqués. La nouvelle entité devrait être opérationnelle au deuxième trimestre 2011. HPL va ainsi transférer l'ensemble de ses actifs indiens dédié à l'activité de stabilisateurs de polymères (l'antioxydant Kinox et le stabilisateur aux rayonnements ultra-violet Hilite) à cette coentreprise. Notamment son unité de 10 000 t/an qu'il possède à Dudhola, près de Delhi, et qui dispose encore d'importantes possibilités d'extension. Les deux partenaires prévoient de construire une unité OPS (One-Pack System Blends) de formulations d'additifs pour plastiques au Moyen-Orient via leur nouvelle coentreprise, selon Songwon. Selon Chemical Week, Abu Dhabi (Emirats arabes unis), le Qatar, ou l'Arabie Saoudite pourraient accueillir cette unité d'ici à 2012.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Hydrogène vert : Linde construit un électrolyseur PEM

Hydrogène vert : Linde construit un électrolyseur PEM

Le spécialiste allemand des gaz industriels Linde a annoncé la construction d’une usine d’électrolyseurs à membrane à échange de protons (PEM) sur le complexe chimique de Leuna (Allemagne).[…]

19/01/2021 | Gaz industrielsChimie
Les dix opérations les plus marquantes de l’année 2020

Exclusif

Les dix opérations les plus marquantes de l’année 2020

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

Plus d'articles