Nous suivre Info chimie

Specific Polymers fabrique des macromolécules fonctionnelles innovantes

Par Dinhill On

La société basée près de Montpellier est spécialisée dans la R&D de monomères et polymères fonctionnels de l'échelle, du gramme au kilogramme. Elle mise sur son expertise transversale pour tirer son épingle du jeu sur le marché des polymères.

Devenir le chaînon manquant entre la recherche académique et la production industrielle de molécules fonctionnelles. C'était avec cette ambition qu'a été créée la société Specific Polymers en 2003. Cette entreprise basée à Castries, à quelques kilomètres de Montpellier (Hérault) fournit des prestations de R&D et production à façon pour le domaine industriel. « L'origine de la création de Specific Polymers remonte à l'époque où j'étais en thèse à l'École de chimie de Montpellier, dans le laboratoire du professeur Bernard Boutevin. Les industriels avaient un besoin de production pilote de composés innovants pour leur activité de R&D. Nous avons décidé de créer une société pour se positionner sur ce créneau », se souvient Cédric Loubat, fondateur et directeur de Specific Polymers. À ce jour, l'entreprise revendique un portefeuille d'environ 500 clients, répartis entre la recherche académique (300) et industrielle (200). « S'il est vrai que 95 % de nos revenus proviennent de nos collaborations avec les industriels, nos coopérations avec le monde académique sont très importantes pour nous. En effet, cela contribue au rayonnement scientifique et à l'enrichissement de notre expertise en matière d'innovation », insiste Cédric Loubat.

L'un des éléments différenciant la société de la concurrence réside dans sa forte capacité d'innovation, comme l'illustre le profil de ses 12 salariés : 3 docteurs, 5 ingénieurs, 3 techniciens et un administratif. « Nous aidons les industriels à valider des preuves de concept, et effectuons également de la recherche sous contrat. Ainsi, nous participons à des projets collaboratifs de R&D, qu'ils soient européens ou nationaux », précise Cédric Loubat.

 

Des compétences de haut niveau

 

Outre la R&D, elle détient les équipements nécessaires pour de la production à façon de composés à l'échelle pilote, du gramme au kilogramme. « La société est particulièrement experte dans les monomères et polymères fonctionnels et les molécules plateformes à base de phosphore, de silicium, de fluor, d'azote ou encore de soufre, à destination de la chimie des polymères de spécialités ou des applications à haute valeur ajoutée », détaille Cédric Loubat.

Pour son activité, Specific Polymers s'appuie notamment sur des compétences de synthèse organique (groupes fonctionnels), de polymériste (polymérisation radicalaire, photo-polymérisation, modification de polymères, etc.) et en matériaux (synthèse de résines epoxy, polyuréthanes, phénoliques, etc.). Par ailleurs, Specific Polymers dispose également d'un catalogue de plus de 1 000 monomères/polymères fonctionnels et molécules plateformes trouvant des applications dans des secteurs très variés : pneumatiques, cosmétique, pharmacie, énergie, traitement de l'eau, aéronautique, etc. « L'une de nos forces provient aussi de notre capacité à faire de « la fertilisation croisée ». Nous mettons au point des produits selon une approche transversale, en ayant en tête qu'ils pourraient être utilisés dans plusieurs domaines d'application », détaille Cédric Loubat. À noter que la société livre ses polymères et composés fonctionnels avec une caractérisation physico-chimique détaillée. Pour fournir cette « fiche d'identité », Specific Polymers s'appuie sur un ensemble d'équipements analytiques de haute technologie : résonance magnétique nucléaire (RMN), chromatographie d'exclusion stérique (CES), calorimétrie différentielle (DSC), spectroscopie à infrarouge (IRTF) ou encore analyse thermogravimétrique (ATG).

 

La chimie verte comme levier de croissance

 

Tout au long de son développement, la société Specific Polymers a acquis une expertise pour trouver des alternatives issues de la biomasse en vue des problématiques de substitution de produits d'origine fossile. Ainsi, elle a développé un savoir-faire dans la synthèse de dérivés issus du végétal pour remplacer le bisphénol A, le phénol et le formaldéhyde. « Nous sommes également en mesure de produire des monomères et intermédiaires pour la synthèse de polyuréthane sans isocyanate », cite Cédric Loubat. Avant de compléter : « Évidemment, nous privilégions les procédés durables pour la synthèse de ces composés, mais quelquefois, ce n'est techniquement ou économiquement pas encore possible ». Dans le domaine de la chimie verte, Specific Polymers participe actuellement à un projet européen sur l'utilisation et le recyclage de résines biosourcées.

Outre la chimie verte, l'entreprise envisage de se développer en collaboration avec des partenaires industriels sur d'autres secteurs comme les matériaux pour l'électronique et l'optique. « Nous avons l'ambition de doubler notre chiffre d'affaires et notre effectif à horizon 5 ans. Pour cela, nous avons l'intention de nous développer davantage à l'international via des partenariats. Actuellement, environ 30 % de notre chiffre d'affaires est réalisé à l'étranger, en particulier en Europe, aux États-Unis et en Asie Pacifique », conclut Cédric Loubat.

SPECIFIC POLYMERS EN BREF

- Création en 2003 - Effectif : 12 collaborateurs - Chiffre d'affaires 2016 : environ 750 000 € - Chiffre d'affaires prévu en 2017 : environ 1 M€ - 500 clients dans 50 pays - Compétences/activités : synthèse à façon (du gramme au kilogramme), recherche sous contrat, vente de produits (monomères, polymères, intermédiaires de synthèse), prestations de caractérisation - Secteurs de marchés visés : aéronautique, automobile, pneumatique, énergie (pile à combustible, batterie lithium, photovoltaïque organique), matériaux composites, optique, pharmacie, cosmétique, traitement de l'eau, chimie verte, peintures, revêtements, etc.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

La construction de l’usine de Wacker en Corée est complétée

La construction de l’usine de Wacker en Corée est complétée

La production d’un nouveau spray dryer permettant la fabrication de poudres de polymères dispersibles a commencé sur la nouvelle usine de Wacker à Ulsan, en Corée du Sud. D’une capacité de[…]

06/09/2019 | Corée du SudSpécialités
Ineos finalise l'acquisition des composites d’Ashland

Ineos finalise l'acquisition des composites d’Ashland

BASF construit une usine en Chine sous la marque Chemetall

BASF construit une usine en Chine sous la marque Chemetall

Biocontrôle : le Français M2i lève 60 M€

Biocontrôle : le Français M2i lève 60 M€

Plus d'articles