Nous suivre Info chimie

Stratégie : GE officialise la cession de ses plastiques et reprend une partie des diagnostics d'Abbott

Sujets relatifs :

Jeff Immelt, p-dg de General Electric, a confirmé que le groupe cherchait à se séparer de sa filiale GE Plastics, confirmant les informations publiées récemment par le Wall Street Journal (CPH n°367), alors que dans le même temps, le conglomérat américain a annoncé la reprise de l'activité Diagnostic in vitro du laboratoire américain Abbott, pour 8,13 milliards de dollars (6,26 Mrds €).
Dans le premier dossier, le dirigeant a confirmé l'estimation de 10 Mrds $ (7,7 Mrds €) concernant le prix probable de la cession de cette activité, touchée par la baisse des ventes en provenance du secteur automobile et la hausse des prix des matières premières, notamment du benzène. Selon GE, la vente devrait intervenir au deuxième semestre 2007. Le patron de GE a d'ailleurs estimé que GE Plastics pourrait fortement intéresser « des industriels déjà présents dans la chimie de base et qui souhaitent se diversifier en aval, comme on peut en trouver en Russie ou au Moyen-Orient ». Une intégration qui permettrait de corriger en partie les fluctuations des prix des matières premières. Avec la cession de cette entité, GE devrait ainsi se délester d'une activité qui a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires d'environ 6,6 Mrds $ (5 Mrds €), et qui compte également parmi les plus grands acteurs de son secteur. GE Plastics est notamment le deuxième producteur de polycarbonate, derrière Bayer, mais devant Dow. Et sa gamme de plastiques est extrêmement large. Parmi les autres résines produites par la division, on trouve l'ABS, des fluoropolymères (EFTE et PDVF), des polyuréthanes, du PBT, des polyamides ou encore du PEEK. Quant à la reprise de l'activité Diagnostics d'Abbott, elle apporte à GE Healthcare un chiffre d'affaires de 2,7 Mrds $ (2,1 Mrds €), et une marge d'Ebitda de 20 %. Le laboratoire américain a toutefois conservé dans ce domaine les produits de mesure de la glycémie destinés aux diabétiques, ainsi que les produits de diagnostic moléculaires. Une opération qui permettra au laboratoire pharmaceutique de se séparer de sa présence dans la chimie clinique, l'analyse hématologique, le diagnostic rapide et les immunoessais.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

Les persulfates pointés du doigt en décoloration capillaire

L'agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de « réduire au maximum » et « dans les meilleurs délais » les persulfates d'ammonium, de potassium et de sodium, notamment[…]

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

Des tensions géopolitiques qui raffermissent les cours du pétrole, sans excès

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

La Métropole de Lyon dévoile les 14 lauréats de son Appel des 30

Solvay réorganise son comité exécutif

Solvay réorganise son comité exécutif

Plus d'articles