Nous suivre Info chimie

« Structurer sa plateforme pour renforcer sa compétitivité »

Savino Leone, directeur de l'usine de Solvay à Chalampé évoque les atouts du site pour devenir une plateforme compétitive dans les années à venir.

InfoChimie magazine : Pouvez-vous nous présenter les activités de la plateforme de Chalampé ?

Savino Leone : La plateforme de Chalampé est le premier site chimique en Alsace, regroupant environ 15 % de l'effectif employé en chimie dans la région. S'étendant sur 125 hectares, il compte environ 1 000 salariés, répartis principalement entre les groupes Solvay et Butachimie (coentreprise entre Solvay et Invista). D'autres sociétés comme Linde, Air Products et Dalkia y possèdent également des activités. Le site est en particulier spécialisé dans la production d'adiponitrile (ADN), d'hexaméthylène diamine (HMD) et d'acide adipique. Chalampé constitue l'un des plus grands sites de production d'intermédiaires de sels de nylon (polyamide 6.6) au monde avec environ 500 000 tonnes par an de capacités cumulées, alimentant aussi bien des clients en aval que notre propre groupe.

 

Quels sont les atouts du site pour accueillir de nouveaux arrivants ?

S.L. : Le site compte plusieurs atouts. Tout d'abord, son environnement : il se situe au coeur d'une région industrielle très dynamique, à proximité de l'Allemagne et de la Suisse. En matière de logistique, la plateforme est desservie par tous les modes de transport : le fer, la route et même le fluvial. Chalampé possède même un port en interne pour réceptionner le fret. Enfin, Chalampé est un site classé Seveso seuil haut, son plan de prévention des risques technologiques (PPRT) a récemment été validé. Le site possèdes ses propres équipes d'intervention : pompiers, service médical, etc.

 

Y a-t-il un profil particulier des industriels que vous souhaitez accueillir sur la plateforme?

S.L. : Les nouveaux arrivants pourront tout aussi bien être des chimistes comme nous, ou bien des acteurs en aval de nos productions. Nous disposons actuellement de 30 à 50 hectares de foncier disponibles pour accueillir de nouveaux industriels sur la plateforme. Les industriels intéressés bénéficieront du partage d'utilités pour leur activité : réseau de vapeur, réseau d'eaux, d'équipements d'instrumentation, procédés, etc. Ils pourront également accéder à des matières premières par pipes telles que l'azote, l'hydrogène, l'ammoniac, l'acide nitrique, etc.

 

Quelles sont les prochaines étapes pour structurer la plateforme de Chalampé dans les mois à venir ?

S.L. : Avec les autres acteurs industriels du site, nous réfléchissons actuellement à mettre en place une entité pour la gouvernance de la plateforme, à l'instar d'autres plateformes. À ce stade de réflexion, nous privilégions pour l'instant une structure de type Groupement d'intérêt économique. Outre la gouvernance, la reconduite de notre coentreprise Butachimie va également permettre de mieux structurer la plateforme et de pérenniser ses activités. Des investissements majeurs sont prévus pour bénéficier d'une technologie de production plus efficace d'ADN et ainsi rendre le site plus compétitif. À terme, la structuration de la plateforme pourrait permettre la création de 150 à 200 emplois en direct.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Enquête plateformes chimiques : Le site France dévoile ses atouts à l'Achema

Enquête plateformes chimiques : Le site France dévoile ses atouts à l'Achema

La France recense quelque seize plateformes chimiques sur l'ensemble de son territoire. À l'occasion du salon mondial de la chimie Achema, du 11 au 15 juin 2018 à Francfort, un grand nombre d'entre elles se sont unies[…]

Dossier de l’été: Les grandes acquisitions depuis le début de l’année

Dossier de l’été: Les grandes acquisitions depuis le début de l’année

Dossier de l’été: L’agrochimie en ébullition

Dossier de l’été: L’agrochimie en ébullition

Redynamiser la distribution en France via les spécialités

Redynamiser la distribution en France via les spécialités

Plus d'articles