Nous suivre Info chimie

Styréniques/Nova intéressé par le polystyrène de Shell

Sujets relatifs :


Shell qui a décidé de se séparer de 40 % de ses actifs chimiques pourrait commencer par céder ses activités dans le polystyrène qui représentent un chiffre d'affaires de 250 M$. Le canadien Nova a en effet déposé une offre de reprise de 200 M$. Elf Atochem serait aussi candidat. En revanche, l'offre de BASF qui prévoyait une importante restructuration a été refusée. Les activités de l'américain Nova, contrairement à celles de BASF, sont complémentaires sur le plan géographique avec celles de Shell . Ce dernier est en effet, exclusivement présent en Europe où il est un des plus importants producteurs européens de polystyrène expansé (225000 tonnes/an dont 55000 t/an à Berre en France). Il dispose aussi d'une capacité de 85000 t/an de PS choc à Breda aux Pays-Bas. Le groupe canadien, premier producteur de polystyrène aux Etats-Unis avec une capacité d'environ 1 M t/an dans cette région (1,3 M t/an au niveau mondial) depuis l'acquisition des activités d'Huntsman, est lui peu présent en Europe et pourrait ainsi s'y renforcer. Rappelons que Shell a décidé de céder 50 % de sa filiale Montell (polypropylène) et de mettre en vente neuf activités : le bisphénol A, l'épichlorhydrine, les résines époxy, les acides " Versatiques ", les élastomères synthétiques, la famille de plastiques techniques Carilon, le polystyrène, le polyéthylène téréphtalate (PET) et le polyéthylène naphtalate (PEN). Le désengagement du secteur du PET est également bien engagé, des négociations ayant été débutées avec Dow Chemical (Chimie hebdo n°52, p.5). Outre ce projet de cession, Shell a engagé dans la chimie des mesures de réduction des coûts qui commencent à porter leurs fruits. Le groupe a déjà économisé 120 M$ sur une réduction totale des coûts de 350 M$ qui est prévue d'ici à 2001. Au niveau des effectifs, 600 postes ont déjà été supprimés sur les 1300 prévus (Chimie hebdo n°51, p.32). Ainsi malgré un recul des marges bénéficiaires lié à la hausse des prix des matières premières, le bénéfice d'exploitation de la division chimique de Shell s'est amélioré de 42 % au second trimestre 1999.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

BASF a reconduit un accord avec les représentants du personnel pour son site allemand de Ludwigshafen. Prévu pour 2011-2015, il succède à un premier accord initié en 2004. BASF s'est engagé à investir entre 9 et 10 Mrds € sur ce nouveau[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Plus d'articles