Nous suivre Info chimie

Styréniques/Nova ne reprendrait pas le PSE d'Huntsman en Amérique du Nord

Sujets relatifs :


Afin de faciliter un accord avec la Federal Trade Commission américaine, qui aurait pu bloquer l'acquisition de l'activité styrénique d'Huntsman par Nova (Chimie Hebdo, n°13, p.9), ce dernier préfère abandonner la reprise des unités américaines de polystyrène expansé d'Huntsman, situées à Mansonville (Québec) et Peru (Illinois). Ce qui représente environ 10 % des actifs concernés par la cession. Les autres unités américaines de polystyrène d'Huntsman (capacité de 460 000 t/an), l'unité de styrène de Bayport et les unités britanniques et françaises d'Huntsman, y compris la production d'EPS à Ribécourt, font toujours partie de l'accord de cession. En revanche, Nova et Huntsman renégocient le prix de vente afin de prendre en compte cette nouvelle donne. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

En fusionnant leurs activités dans le domaine des styréniques, BASF et Ineos font émerger le nouveau numéro 1 mondial. Il évoluera sous le nom de Styrolution.On ne voit pas tous les jours émerger un « player » de plus de 5 milliards d'euros de[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Plus d'articles