Nous suivre Info chimie

Styréniques/Nova reprend l'activité d'Huntsman et devient le premier producteur nord-américain de PS

Sujets relatifs :


Le canadien Nova a annoncé, fin juillet, l'acquisition pour 920 millions de dollars de l'activité d'Hunstman dans le styrène et le polystyrène (PS). L'accord prévoit également que Nova reprendra les dettes liées à l'activité d'Huntsman. De son côté, la famille Huntsman devient le premier actionnaire de Nova avec une participation d'environ 10 %. Le groupe canadien compte réaliser des économies de l'ordre de 105 millions de dollars par an grâce aux synergies entre les activités des deux groupes. L'ensemble pèsera 1,5 Mrd $ de chiffre d'affaires (900 M$ provenant d'Huntsman et 600 M$ de Nova). Cette acquisition apportera à Nova, uniquement producteur aux États-Unis, une présence en Europe. En Amérique du Nord, avec une capacité de plus de 1,2 Mt/an, le groupe aura une part de marché de plus de 30 %. Au niveau mondial, la capacité de PS de Nova dépassera 1,4 Mt/an, soit environ 13 % du marché. Dans le styrène, l'ensemble représentera une capacité de plus de 1,2 Mt/an. Hunstman a une capacité de 568000 t/an à Bayport (Texas) et Nova disposera à la fin de l'année d'une capacité de 790000 t/an. Le groupe canadien va, en effet, augmenter à la fin de l'année sa capacité de production à Sarnia (Ontario), qui passera de 270000 à 430000 t/an. Le groupe dispose par ailleurs d'une capacité
de 180000 t/an au travers de sa participation dans l'unité d'oxyde de propylène et de styrène monomère d'Arco Chemical à Channelview (Texas) et de 180000 t/an dans le cadre d'un accord de fourniture, toujours avec Arco. L'unité de styrène d'Huntsman à Odessa (Texas) reprise à Rexene l'an dernier (145000 t/an) n'est pas comprise dans l'accord avec Nova, ni son unité australienne. Dans le polystyrène, Huntsman apporte une capacité globale d'environ 915000 t/an qui viendront s'ajouter aux 570000 t/an de Nova. Depuis la reprise des activités d'Amoco dans le PS en 1996, Huntsman se situait déjà à la première place aux États-Unis avec une capacité de 645000 t/an (y compris mousses et spécialités), au coude à coude avec Dow (640000 t/an). Les capacités américaines de polystyrène d'Huntsman sont réparties entre 215000 t/an à Belpre (Ohio), 180000 t/an à Chesapeake (Virginie), 105000 t/an à Joliett (Illinois) et 55000 t/an à Peru (Illinois). La cession comprend également 75000 t/an de capacité dans
les mousses et les spécialités à Peru (Illinois) et 15000 t/an à Mansonville (Canada). Huntsman s'était développé dans ce secteur avec la reprise des activités d'Amoco l'an dernier. Le groupe dispose également d'une capacité de 180000 t/an à Carrington en Grande-Bretagne et de 90000 t/an à Ribecourt en France. De son coté, Nova a une capacité globale de 570000 t/an dans le PS sur le seul territoire américain, sa plus large unité (180000 t/an) étant située à Decatur (Illinois). n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Quelques 420 millions de dollars, c'est le montant que va verser le Thaïlandais Indorama Ventures pour l'acquisition de deux unités de production de polyéthylène téréphtalate et des résines PET associées auprès d'Invista. L'une est située à[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Plus d'articles