Nous suivre Info chimie

Synerzip, mise sur l'intelligence collective

Synerzip, mise sur l'intelligence collective

La plateforme Synerzip détient un accès à la Seine.

© Vincent Rustuel - Angels'Sea Studio - LHD

La plateforme industrielle Synerzip-Le Havre tire son attractivité de sa position de hub logistique international et de son expertise sur la gestion du risque chimique. Pour son essor, elle compte s'appuyer sur l'innovation et l'intelligence collective des entreprises implantées dans les années à venir.

Mieux anticiper et s'adapter aux grandes tendances d'innovation en capitalisant sur ses compétences. C'est le credo que s'est donné la plateforme Synerzip implantée au Havre (Seine-Maritime) pour se développer dans les années à venir. S'étendant sur plus de 10 000 hectares (dont 100 pour l'accueil de nouveaux arrivants), ce site regroupe actuellement près de 1 200 entreprises représentant un effectif total de 31 000 salariés en direct, dont 5 300 pour des activités en chimie et en pétrochimie. « Pour fédérer ce grand nombre d'acteurs, nous avons créé l'association Synerzip-LH, il y a un an et demi. Sa vocation est de favoriser la collaboration entre les acteurs de la plateforme sur deux axes : les aspects hygiène-sécurité-environnement (HSE) et l'économie mutualisée », détaille Olivier Clavaud, président de Synerzip-LH et directeur de l'usine Chevron-Oronite de Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime). Du fait de son emplacement géographique, la plateforme est très bien desservie par voie maritime (port accessible 24h/24h, 7 jours/7), mais également par la route (autoroutes A13 et A29), et le rail (gare SNCF du Havre). En outre, la plateforme bénéficie également de la Seine pour le transport de marchandises par barge. En outre, Synerzip bénéficie d'une capacité de stockage de produits avec un total de 295 silos dédiés notamment aux polymères (polyéthylène, polystyrène, polypropylène), soit 90 000 m3. À cela s'ajoute une surface de 12 500 m2 dédiée au stockage de produits dangereux

Une plateforme en développement constant

Bien que les infrastructures et les utilités soient bien développées, Synerzip cherche toujours à anticiper les futurs besoins. Ainsi, il mène une stratégie sur plusieurs axes. Tout d'abord, il s'entend à renforcer ses activités industrielles et logistiques à destination des acteurs locaux de la chimie minérale et organique. En outre, il compte suivre la tendance de la transition écologique en favorisant l'essor sur le site de la chimie biosourcée, de l'hydrogène et des énergies renouvelables. Enfin, Synerzip a pour projet de développer davantage les prestations de services industriels et les réseaux d'utilités. À titre d'exemple, la plateforme construit actuellement un terminal multimodal et étend des réseaux de vapeur pour valoriser la chaleur issue de l'incinération de déchets dangereux. « Pour se développer, nous avons également identifié la transition numérique comme un vecteur important d'amélioration, notamment pour l'organisation des processus de travail. Ce qui a engendré une évolution des métiers actuels qui nécessitera de la formation à la fois auprès des employés existants et à venir », insiste Olivier Clavaud. La plateforme entend également intensifier l'exploitation de la filière maritime, pour les échanges économiques ou pour la production d'énergie.

Le territoire industriel du Havre se distingue également par la présence d'un pôle important d'innovation. Outre l'implantation des centres de R&D des sociétés Total, Chevron et PPG Coatings, Synerzip est en étroite coopération avec des établissements académiques : l'Institut supérieur d'études logistiques, l'École nationale supérieure de la marine, ou encore des universités (Le Havre, Caen et Rouen) et des écoles d'ingénieurs (Insa Rouen, Ensicaen, ISPA, etc.). « Nous envisageons d'intégrer une pépinière pour l'accueil de start-up et de PME innovantes sur la plateforme », confie Olivier Clavaud. Avant de conclure : « L'accueil de ces sociétés se fera toujours selon notre philosophie d'intelligence collective, qui donne à chaque acteur la même importance dans l'innovation ». ?

SYNERZIP EN CHIFFRES

10 000 hectares DE SUPERFICIE 100 hectares DE FONCIER DISPONIBLE 31 000 COLLABORATEURS DIRECTS 5 300 SALARIÉS EMPLOYÉS EN CHIMIE/PÉTROCHIMIE 1 200 ENTREPRISES IMPLANTÉES 17 sites CLASSÉS SEVESO SEUIL HAUT 6 sites CLASSÉS SEVESO SEUIL BAS 700 km DE RÉSEAUX DE CONDUITS POUR LES HYDROCARBURES

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Parfums : Givaudan démarre un site de production en Chine

Parfums : Givaudan démarre un site de production en Chine

Le spécialiste suisse des arômes et parfums Givaudan a annoncé le 15 septembre la mise en service de son usine implanté à Changzhou en Chine. Construit sur un terrain de 76 000 m2, ce site a coûté[…]

20/10/2020 | ArômesGivaudan
Sabic crée une entité pour ses spécialités

Sabic crée une entité pour ses spécialités

Recyclage : Mol termine son unité de bitume de caoutchouc

Recyclage : Mol termine son unité de bitume de caoutchouc

Matériaux de construction : Chryso devient l’actionnaire majoritaire du Marocain Aptex

Matériaux de construction : Chryso devient l’actionnaire majoritaire du Marocain Aptex

Plus d'articles