Nous suivre Info chimie

Syngenta contre une proposition européenne

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La proposition de la Commission européenne de suspendre pour deux ans trois familles d'insecticides néonicotinoïdes a suscité la grogne de l'agrochimiste suisse Syngenta. Le groupe lui a demandé le 15 février de retirer cette proposition qui visait quatre types de culture (maïs, colza, tournesol et coton) et qui sera soumise au vote des États membres le 25 février. Elle fait suite à la publication d'un rapport de l'Agence européenne pour la sécurité des aliments (EFSA) pointant les dangers pour les abeilles de ces trois types de néonicotinoïdes, à savoir la clothianidine, l'imidaclopride et le thiaméthoxame (une molécule produite par Syngenta).

Rapport qui fait justement l'objet de vives critiques de la part de l'agrochimiste suisse, qui le qualifie de « fondamentalement imparfait ». « L'EFSA n'a pas tenu compte de certaines informations clés sur la sûreté du thiaméthoxame pour une utilisation sur des cultures comme le colza et le tournesol », déplore le groupe. « Un examen plus approfondi a montré que l'EFSA a fondé son évaluation sur des taux de plantations des semences irréalistes et excessifs, deux à quatre fois plus élevé que celui utilisé dans la pratique agricole moderne », ajoute-t-il. Selon Syngenta, l'utilisation de ces néonicotinoïdes à des taux de semis normaux révélerait un risque « extrêmement faible » pour les abeilles.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

C’est bien au niveau de l’usine d'incinération de déchets de la plateforme de Leverkusen que s’est produite, le 27 juillet 2021, une forte explosion entraînant un incendie et un panache de[…]

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Plus d'articles