Nous suivre Info chimie

abonné

Syngenta futur n°1 mondial de l'agrochimie

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Syngenta futur n°1 mondial de l'agrochimie

© Syngenta

Grâce à l’apport d’actifs des groupes chinois ChemChina et Sinochem, le nouveau Syngenta Group pourrait voler la vedette à Bayer-Monsanto dans le classement mondial des acteurs de l’agrochimie. Ceci alors que la fusion entre ChemChina et Sinochem n’a toujours pas trouvé son épilogue.

Annoncée pour la première fois en 2016, puis à nouveau en 2018, une fusion entre les deux géants chinois de la chimie, ChemChina et Sinochem, ne semble toujours pas d’actualité. L’opération aurait pourtant changé la hiérarchie mondiale de la chimie, créant un nouveau numéro un mondial de 120 milliards de dollars de chiffre d’affaires, loin devant BASF, actuel détenteur du titre. Cependant, à défaut de fusionner l’ensemble de leurs portefeuilles, les deux groupes étatiques chinois viennent d’annoncer leur intention de réunir leurs activités dans les phytosanitaires, les semences et probablement les fertilisants, pour créer un nouveau numéro un mondial des produits pour l’agriculture, devant Bayer, selon notre confrère Chemical Week. Le groupe allemand s’était récemment hissé à la tête du classement mondial grâce à son association[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Dow va investir 300 M$ pour muscler sa production en Chine

Dow va investir 300 M$ pour muscler sa production en Chine

Le chimiste américain Dow a signé un protocole d’accord pour le déploiement de projets industriels avec la zone de libre-échange de Zhangjiagang, dans la province de Jiangsu en Chine.  Ce contrat va[…]

01/04/2020 | SpécialitésSilicone
Nouryon étend un partenariat avec Sumitomo

Nouryon étend un partenariat avec Sumitomo

Dow mobilise des usines pour lutter contre le Covid-19

Dow mobilise des usines pour lutter contre le Covid-19

« La demande en gel hydroalcoolique s’est accrue d’un facteur 6 à 8 »

« La demande en gel hydroalcoolique s’est accrue d’un facteur 6 à 8 »

Plus d'articles