Nous suivre Info chimie

abonné

Synthos veut construire une usine de Nd-PBR au Brésil

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe polonais, qui se revendique leader européen des caoutchoucs en émulsion et n°3 continental du polystyrène pour les applications dans les mousses, veut construire au Brésil. Un projet ambitieux pour un chimiste européen dont les actifs industriels sont pour l’heure cantonnés à la Pologne et à la République Tchèque.

Le projet porte sur la construction d’une unité de caoutchouc polybutadiène néodyme (Nd-PBR) sur le complexe pétrochimique Triunfo à Rio Grande do Sul (Brésil). Synthos prévoit des capacités de 80 000 tonnes par an de Nd-PBR, dont les applications principales concernent la production de pneus pour l’automobile et les camions. « Au regard de la demande croissante en caoutchouc synthétique au Brésil et dans d’autres pays d’Amérique du Sud, nous ne cherchons pas à supplanter la production locale mais visons à substituer les importations dans la région », justifie Tomasz Kalwat, p-dg de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles