Nous suivre Info chimie

Teijin en coentreprise avec SK Chemicals

J.C.

Teijin Chemicals, filiale du groupe japonais Teijin, a signé un accord de collaboration avec le Sud-Coréen SK Chemicals. Les deux partenaires se sont engagés à constituer une coentreprise détenue à 34 % par Teijin et à 66 % par SK pour la production de résines et de compounds de polysulfure de phénylène (PPS). Les opérations de distribution, de commercialisation et de production de la coentreprise doivent démarrer dès juillet. Le projet vise la construction d'une usine de résines PPS à Ulsan, en Corée du Sud. Les capacités nominales, programmées pour entrer en service en avril 2015, s'élèveront à 12 000 tonnes par an mais pourraient être portées à 20 000 t/an en fonction de la croissance de la demande. En attendant le démarrage de l'usine, les deux partenaires s'appuieront sur une unité pilote existante pour les premières productions et le développement des applications. La coentreprise visera avant tout le marché asiatique avec l'objectif de se positionner comme l'un des leaders mondiaux du PPS. D'ici 2020, Teijin et SK ambitionnent d'acquérir 20 % du marché mondial des résines et compounds de PPS, générant des ventes de 350 milliards de wons (près de 238 M€) d'ici 2023-2024. Cette collaboration permettra à Teijin, focalisé sur les polycarbonates, d'entrer sur un nouveau marché et de diversifier ses gammes de résines servant les marchés de l'automobile et de l'électronique. Le chimiste japonais ajoute que les résines de PPS qu'il produira avec SK seront sans chlore ni sodium, à l'inverse des résines traditionnelles de ce type. Ce qui rendrait ce type de plastiques moins polluant et surtout moins sujet à la corrosion. Les résines PPS sont utilisées principalement dans le moulage de précision pour la fabrication de pièces plastiques gainant les moteurs automobiles, les composants électriques et les connecteurs. SK et Teijin estiment que la croissance de la demande sera nourrie par le développement des marchés de l'électronique et des voitures électriques et hybrides.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles