Nous suivre Info chimie

Tensioactifs : Evonik revendique la production à l'échelle commerciale

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Il s'agirait des premiers tensioactifs biosourcés à être produit à échelle commerciale. Evonik se revendique le premier au monde à produire à échelle industrielle des tensioactifs en utilisant des méthodes biotechnologiques. Ces productions inédites sont implantées dans l'usine biotechnologique du groupe à Slovenská L'upca, en Slovaquie, et sont l'aboutissement d'un projet de cinq ans qui a mobilisé des chercheurs du groupe en Allemagne, en Chine et en Slovaquie. Pour le moment, Evonik limite ces productions industrielles à des sophorolipides, qui sont produits grâce à l'action d'une levure naturelle que l'on trouve notamment dans le miel fabriqué par des bourdons. Les premiers détergents utilisant ce type de tensioactifs sont déjà sur le marché, assure le groupe allemand.

Evonik prévoit une deuxième étape avec des rhamnolipides. Ces tensioactifs seront produits à partir d'une bactérie et non d'une levure, et présentent des propriétés moussantes particulières. Une unité pilote est actuellement en construction à Slovenská L'upca. Le groupe allemand estime que les tensioactifs biosourcés sont un vecteur de croissance dans les marchés des produits d'entretient et des produits de soins.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

Rien n’arrête la valse mondiale. Des opérations de grandes envergures se sont poursuivies en 2019 à l’international, sans qu’il y ait vraiment de méga-fusions. En France, des opérations de plus[…]

Intermédiaires : Indorama rachète la branche de Huntsman

Intermédiaires : Indorama rachète la branche de Huntsman

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Plus d'articles