Nous suivre Info chimie

Terres rares: Les États-Unis investissent en R&D

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le ministère américain de l'Énergie (DOE) a annoncé, le 16 août, une enveloppe de 17,4 millions de dollars (14,7 M€) pour soutenir quatre projets de recherche dans le domaine de l'extraction de terres rares dans le charbon et ses dérivés. Ces quatre projets, soutenus déjà dans le cadre d'une première phase de développement, vont entrer dans une seconde phase de travaux. Ces projets seront menés jusqu'en 2020 et se divisent en deux catégories. La première concerne la mise au point de technologies de référence et économiquement viables pour la séparation, l'extraction et la concentration d'éléments de terres rares à partir de charbon et de dérivés. La seconde est de porter ces technologies à l'échelle de pilote industrielle. Deux projets ont été retenus dans la première catégorie. L'Institut des études sur l'énergie de l'université du Dakota du Nord se verra attribuer 2,75 M$ de fonds pour tester un système de récupération de terres rares dans le charbon sous-bitumineux de lignite. 2,66 M$ seront alloués à l'université de Virginie occidentale pour l'utilisation, dans le domaine de récupération de terres rares, de matières solides employées dans le drainage minier acide. Dans la seconde catégorie, le DOE accordera 6 M$ à la société Physical Sciences, basée dans le Massachusetts, pour une unité pilote d'utilisation de cendres volantes de charbon, coproduit de la combustion de charbon bitumineux, pour la production de terres rares. Enfin, 6 M$ seront alloués à l'université du Kentucky pour la mise au point de deux unités pilotes utilisant les produits et coproduits de procédés de préparation du charbon pour l'extraction de terres rares.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

Pour la quatrième année consécutive, le réseau social professionnel LinkedIn a publié son classement des 25 entreprises françaises les plus attractives. Total et Sanofi y figurent respectivement à[…]

08/04/2019 | ConjoncturePanorama
L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

Henkel déploie un programme de digitalisation à destination de ses 53000 employés

Henkel déploie un programme de digitalisation à destination de ses 53000 employés

L'Echa maintient son guichet ouvert

L'Echa maintient son guichet ouvert

Plus d'articles