Nous suivre Info chimie

Tessenderlo supprimerait 170 postes en Belgique

A.D.

Sujets relatifs :

, ,

Le programme de réorganisation de l'activité Chimie minérale du chimiste belge a franchi une nouvelle étape. Après l'annonce en mars dernier, Tessenderlo a présenté aux partenaires sociaux et au personnel les détails de ce plan qui vise à « pérenniser de manière structurelle la rentabilité de l'usine de Ham » (Belgique) et « maintenir sa position dans le top 3 du marché du sulfate de potassium ». La restructuration passera par l'arrêt de la production de phosphate à la fin 2013, « principalement pour des raisons environnementales », précise le groupe. Dans le même temps, le chimiste va engager un plan d'« améliorations radicales de l'efficacité ». Des mesures qui toucheront l'organisation du site tant au niveau de la production que commercial. L'effectif de 506 personnes devrait être touché par « une possible réduction de 170 postes fixes », selon Tessenderlo. La Business unit Chimie minérale produit des engrais (sulfate de potassium) et des phosphates alimentaires inorganiques à partir de l'usine de Ham (Belgique). L'activité avait connu une baisse de son chiffre d'affaires entre 2011 et 2012, passant de 428,1 M€ à 405 M€. Plusieurs projets concernent le site de Ham qui fait notamment l'objet de travaux de réhabilitation d'un bassin de boues depuis 2012. Une nouvelle connexion ferroviaire permet par ailleurs l'approvisionnement en soufre liquide pour la production d'acide sulfurique, de sulfate de potassium et d'engrais au thiosulfate par train de 600 tonnes. L'abandon progressif des livraisons par camions et péniches depuis la Belgique, la France et les Pays-Bas permettra d'« augmenter le nombre de fournisseurs et d'étendre le périmètre d'approvisionnement à l'Allemagne et la Pologne », souligne le groupe. Tessenderlo a entamé la restructuration de son site tout en assurant : « Ce que nous proposons aujourd'hui est un plan d'action concret et réaliste pour préserver l'avenir et les activités de l'usine. Tessenderlo Chemie Ham a bel et bien un avenir pour autant que nous puissions assainir structurellement nos résultats financiers », indique Sophie Haan, directrice de la BU Inorganics.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

Le géant allemand de la chimie BASF a fait part de son intention d’augmenter ses capacités de production d’esters synthétiques pour lubrifiants sur son site de Jinshan, en Chine. Afin de faire face à la[…]

12/10/2020 | EstersChimie
BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Plus d'articles