Nous suivre Info chimie

Toray prêt à s'emparer de Zoltek

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Il s'agit d'une opération d'un potentiel de 584 millions de dollars (environ 430 M€).

Toray a lancé une offre pour l'acquisition de la totalité du capital de l'Américain Zoltek, au prix de 16,75 $ par action. Le conseil d'administration de Zoltek est entièrement favorable à l'opération. Laquelle pourrait se concrétiser fin 2013 ou début 2014 et faire du groupe américain une filiale à part entière et distincte de Toray. Basé à Saint Louis, dans le Missouri (États-Unis), Zoltek est un spécialiste des fibres de carbone. Un domaine dans lequel il s'est engagé en 1988, 13 ans après la création de l'entreprise, et qui est devenu depuis son principal segment d'activités. Le groupe dispose de trois usines américaines de fibres de carbone, à Saint Peters et Saint Charles dans le Missouri et à Abilene au Texas. Hors des États-Unis, Zoltek avait acquis une usine en Hongrie en 1996, et une autre au Mexique en 2007. Lors du dernier exercice annuel publié et clos en septembre 2012, le groupe avait affiché un chiffre d'affaires de 186,3 M$, en croissance de 23 % en un an. Son résultat opérationnel était, lui, passé de -4,7 M$ à 25,6 M$, son bénéfice passant de la perte de 3,6 M$ à un profit net de 22,85 M$ en 12 mois. Toray estime que Zoltek a récemment profité de fortes croissances dans le domaine des fibres de carbone utilisées dans les applications dans l'énergie éolienne et dans l'automobile. En plus d'apporter au groupe japonais une forte présence en Amérique du Nord, l'opération permettra à Toray d'élargir ses gammes de fibres de carbone avec l'arrivée dans son portefeuille des fibres de carbone « large tow » de Zoltek. Ce type de fibres totalise au moins 40 000 filaments explique Toray, contre un maximum de 24 000 pour les fibres dites « regular tow ». Elles trouvent essentiellement des applications dans les pales d'éoliennes et les compounds plastiques renforcés. Les « regular tow » trouvent bien plus de débouchés dans l'aéronautique par exemple. Leader mondial des fibres de carbone, Toray renforcerait ainsi sa position dominante sur ce marché prometteur.

Le groupe japonais estime à 15 % la croissance annuelle des fibres de carbone à base de polyacrylonitrile (PAN), grâce à la demande mondiale en matériaux avancés dans les domaines de l'énergie, notamment les énergies renouvelables, et de la réduction du poids. Toray a prévu ces dernières années une enveloppe globale de 450 M$ pour augmenter de 50 % ses capacités mondiales à l'horizon 2014. Il investit notamment en France, dans le bassin de Lacq (Pyrénées-Atlantiques), dans une usine de polyacrylonitrile (PAN), le matériau précurseur principal des fibres de carbone.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

L'année 2018 a été marquée par de lourds investissements dans le cadre de la troisième échéance de Reach et de nombreuses démarches administratives en prévision d'un[…]

01/06/2019 | ChimieENTRETIEN
Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

La chimie allemande au ralenti

La chimie allemande au ralenti

Plus d'articles