Nous suivre Info chimie

Toray produira à l'échelle commerciale

S.L.

Sujets relatifs :

, ,
Le groupe japonais a produit à l'échelle pilote du polybutylène téréphtalate (PBT) biosourcé en utilisant le 1,4-butanediol (BDO) de Genomatica obtenu à partir de ressources renouvelables.

Le groupe japonais a produit à l'échelle pilote du polybutylène téréphtalate (PBT) biosourcé en utilisant le 1,4-butanediol (BDO) de Genomatica obtenu à partir de ressources renouvelables. Les tests effectués par Toray ont confirmé que le PBT biosourcé obtenu possède des propriétés physiques et une aptitude à la transformation équivalentes à celles du PBT fabriqué à partir de ressources fossiles. Toray a également fabriqué des prototypes de composants moulés. Ce qui lui donne une sérieuse option pour la réussite d'une production à l'échelle commerciale. Toray prévoit de fournir des échantillons de PBT biosourcé à ses clients en 2013. La commercialisation de ce polymère dépendra ensuite de la disponibilité en BDO, sachant que Genomatica a prévu de licencier sa technologie à des tiers, afin de ne pas avoir à réaliser des investissements industriels trop conséquents. En début d'année, le groupe américain avait déjà annoncé avoir produit fin 2012 plus de 2 000 tonnes de BDO en l'espace de cinq semaines, sur le site de DuPont Tate et Lyle situé à Loudon (Tennessee, États-Unis, CPH n°623). De son côté, Toray possède près de 30 ans d'expérience dans la production du PBT. Il a été le premier industriel au monde à se lancer en 1976 dans la production commerciale du PBT par polymérisation directe de l'acide téréphtalique et du BDO (à l'époque 100 % fossile). Sa collaboration avec Genomatica remonte à plus de deux ans. En février 2011, les deux partenaires avaient produit les premiers granulés de ce polymère partiellement biosourcé.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles