Nous suivre Info chimie

Total investit à Daesan dans la chaîne polypropylène

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
Total investit à Daesan dans la chaîne polypropylène

Après la chaîne polyéthylène, la chaîne polypropylène. Total et son partenaire Sud-Coréen Hanwha ont annoncé, le 3 décembre, engager 500 millions de dollars supplémentaires sur leur plateforme intégrée raffinage-pétrochimie de Daesan, en Corée du Sud. L'objectif d'Hanwha Total Petrochemical, leur coentreprise 50/50, est d'augmenter de 60 % les capacités de la plateforme en polypropylène, d'ici à la fin 2020. Les capacités devraient alors atteindre 1,1 million de tonnes par an. Ce projet s'accompagnera, en parallèle, d'une augmentation de 10 % des capacités du vapocraqueur, qui atteindra à terme 1,5 Mt/an. L'idée est de « compléter notre offre de polymères à haute valeur ajoutée pour le marché asiatique en forte croissance », a commenté Bernard Pinatel, directeur général Raffinage-Chimie du géant pétrochimique français. Depuis 18 mois, Hanwha Total Petrochemical ne cesse d'empiler les projets à Daesan. Au printemps 2017, 450 M$ étaient annoncés pour augmenter de 30 % les capacités d'éthylène et les porter à 1,4 Mt/an d'ici à mi-2019. En fin d'année dernière, une enveloppe supplémentaire de 300 M$ était engagée pour renforcer de 50 % les capacités de polyéthylène, d'ici à la fin 2019 (CPH n°826). Au total, les deux partenaires ont ainsi annoncé des investissements de 1,2 Mrd $ à Daesan en un an et demi. « L'ensemble de ces projets vise à tirer parti du propane, matière première bon marché car disponible en abondance depuis la révolution des gaz de schiste aux États-Unis. Avec ce nouvel investissement, Daesan pourra capturer la marge tout au long de la chaîne de valeur propylène - polypropylène, comme il est en train de le faire sur la chaîne éthylène- polyéthylène », précise Total.

Ces derniers mois, le groupe tricolore empile les projets pétrochimiques. De l'Arabie Saoudite, avec un second complexe aux côtés de Saudi Aramco (CPH n°860), au Golfe du Mexique, pour un vapocraqueur et du polyéthylène avec Borealis et Nova Chemicals (CPH n°858), Total s'active sur plusieurs fronts. À chaque fois, les investissements affichent plusieurs centaines de millions voire plusieurs milliards de dollars, et répondent toujours aux mêmes critères stratégiques : profiter de matières premières avantageuses et investir sur les plateformes intégrées raffinage-chimie du groupe. Malheureusement, ce sont surtout les plateformes extra-européennes qui en profitent. Si celles de Normandie (Seine-Maritime) et d'Anvers (Belgique) ont bénéficié d'investissements conséquents pour leur modernisation ces dernières années, Total destine ses plus grands efforts à ses sites intégrés hors Europe. Ce qui correspond au troisième point stratégique du groupe pour ses activités de raffinage et de chimie : réduire l'exposition européenne. Actuellement, les activités pétrochimiques du groupe hors Europe se limitent à 40 % mais Total cible les 55 % à l'horizon 2025, comme annoncé en septembre (CPH n°858). L'avantage supplémentaire de Daesan réside sans aucun doute, aussi, dans son positionnement au coeur des marchés asiatiques, le filon régional le plus dynamique pour la pétrochimie.

Ce projet additionnel en Corée du Sud est intervenu le même jour que l'annonce du démarrage de l'usine thaïlandaise de la coentreprise Total Corbion pour la production d'acide polylactique (PLA, voir p. 8). L'occasion pour le groupe d'attirer l'attention sur le fait qu'il ne s'interdit pas non plus d'investir, même en chimie, dans les « solutions bas carbone ». Évidemment, pour l'heure, les efforts d'investissements ne sont pas du tout de même envergure.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Catalyse : WR Grace s’empare de Rive Technology

Catalyse : WR Grace s’empare de Rive Technology

Le groupe américain WR Grace, spécialisé dans les catalyseurs, a finalisé l'acquisition de son compatriote américain Rive Technology. Dans le cadre de la transaction, certains employés de recherche[…]

17/06/2019 | PétrochimieCatalyse
Edito : Deux craqueurs saoudiens en projet au Texas

Edito : Deux craqueurs saoudiens en projet au Texas

LyondellBasell renonce à acquérir Braskem

LyondellBasell renonce à acquérir Braskem

Edito : La chimie au coeur de la stratégie de Shell

Edito : La chimie au coeur de la stratégie de Shell

Plus d'articles