Nous suivre Info chimie

Total et Amyris veulent produire

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La collaboration de R&D dans les biocarburants entre Total et Amyris, initiée en juin 2010 (CPH n°513), se renforce. Les deux groupes viennent de lancer un deuxième programme de R&D dans ce domaine qui permettra de donner un coup d'accélérateur au développement du farnésène renouvelable d'Amyris, développé sous le nom Biofene, et de mettre ainsi au point un biodiesel issu de cette molécule. D'un investissement de 180 millions de dollars (133,5 M€), ce projet est financé par Total à hauteur de 105 M$. Le groupe français est entré par ailleurs au capital de la société américaine l'an dernier (CPH n°513) et en détient aujourd'hui 22 % des parts. En parallèle, les deux groupes vont aussi créer une coentreprise 50-50 qui développera et produira du biodiesel et biokérosène. Cette dernière, qui devrait être opérationnelle au premier trimestre 2012, détiendra les droits exclusifs de commercialisation dans le monde entier pour ces produits. Elle possèdera aussi des droits non exclusifs pour la commercialisation de fluides de forage, de solvants, de polymères et de biolubrifiants d'origine renouvelable. Selon Philippe Boisseau, directeur général Gaz et Énergies Nouvelles de Total, ces deux projets « permettront de renforcer les positions du groupe sur un marché mondial du biodiesel qui devrait doubler d'ici à 2020, passant de 17 millions de tonnes en 2010 à 32 Mt par an ». De son côté, Amyris multiplie les partenariats dans le domaine du farnésène renouvelable et des biocarburants. Il a déjà signé six accords de production pour le Biofene, lui permettant d'être implanté en Europe, aux États-Unis et au Brésil où des unités sont actuellement en cours de construction. Ils disposent également de laboratoires et d'usines pilote en Californie et au Brésil (CPH n°569).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

Le géant allemand de la chimie BASF a fait part de son intention d’augmenter ses capacités de production d’esters synthétiques pour lubrifiants sur son site de Jinshan, en Chine. Afin de faire face à la[…]

12/10/2020 | EstersChimie
BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Plus d'articles