Nous suivre Info chimie

Total et Saudi Aramco démarrent le FEED pour Jubail

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Total et Saudi Aramco démarrent le FEED pour Jubail

Le site raffinage/pétrochimie de Satorp.

C'est signé ! Total et Saudi Aramco disposent, depuis le 8 octobre, d'un accord de développement conjoint des études d'ingénierie d'avant-projet détaillé (FEED) pour leur gigantesque complexe pétrochimique à Jubail, en Arabie Saoudite. Il s'agit de la deuxième phase de développement de Satorp, leur coentreprise détenue à 62,5 % par Saudi Aramco et à 37,5 % par Total, qui dispose déjà d'un complexe de raffinage-pétrochimie (1 Mt/an de paraxylène, benzène et propylène) à Jubail. Le nouveau projet, dévoilé au printemps (CPH n°840), porte sur la construction d'un gigantesque vapocraqueur de 1,5 million de tonnes par an d'éthylène. Celui-ci, qui sera le premier dans le Golfe intégré à une raffinerie, souligne Total, sera sur base mixte éthane et gaz de raffinerie (50/50). Le détail des unités à construire en aval n'a toujours pas été détaillé, mais il y aurait notamment du polyéthylène haute densité. La mise en service est ambitionnée en 2024. L'investissement est toujours estimé à 5 milliards de dollars. Une somme à laquelle s'ajouteraient 4 Mrds $ supplémentaires pour des unités pétrochimiques et de spécialités en aval du complexe, mais gérées et financées par des investisseurs tiers (CPH n°840).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 11 février 2020

Pétrochimie : cotations du 11 février 2020

  Les marchés de l’énergie et des matières premières semblent s’être stabilisés cette semaine après deux semaines de baisse, alors que le coronavirus a provoqué un[…]

17/02/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 4 février 2020

Pétrochimie : cotations du 4 février 2020

Reliance veut investir 700 M$ dans un complexe pétrochimique

Reliance veut investir 700 M$ dans un complexe pétrochimique

Sabic annonce des pertes pour son quatrième trimestre 2019

Sabic annonce des pertes pour son quatrième trimestre 2019

Plus d'articles