Nous suivre Info chimie

Total étudie un complexe en Irak

J.C

Sujets relatifs :

, ,

Le géant français de la pétrochimie s'intéresse à l'Irak.

Déjà présent en amont (exploration et production) dans le pays, Total a signé fin 2013 une lettre d'intention avec le ministère irakien de l'Industrie et des Mines pour étudier la construction d'un complexe pétrochimique en Irak, a révélé le groupe à l'AFP, fin février. Les contours du projet demeurent très vagues à ce stade. L'accord porte pour l'heure sur une étude de préfaisabilité, nous a confirmé un porte-parole du groupe. Le complexe pourrait être implanté à Bassorah dans le sud du pays, et serait de taille mondiale. Actuellement dans le monde, un vapocraqueur de taille mondiale est doté de capacités d'au moins 1 million de tonnes par an d'oléfines. Le vapocraqueur serait sur base éthane, l'une des matières premières abondantes en Irak et au coût moindre que le naphta notamment. Aucune précision n'a été apportée sur l'ampleur des investissements entrevus.

Ces dernières années, plusieurs acteurs mondiaux de la pétrochimie ont lancé des études pour évaluer la possibilité de construire des complexes pétrochimiques en Irak, comme Shell dès 2011 ou plus récemment Chevron Phillips.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Tensions sur les approvisionnements : l’État mobilisé

Tensions sur les approvisionnements : l’État mobilisé

Suite à une réunion, le 14 avril 2021, avec les représentants des six filières les plus touchées par la crise d'approvisionnement de composants et de matières premières, la ministre[…]

15/04/2021 | France Relance
Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Plus d'articles