Nous suivre Info chimie

Total poursuit ses objectifs

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Lors de la présentation aux investisseurs de ses perspectives et objectifs le 22 septembre dernier, le groupe français s'est dit déterminé à assurer la croissance du cash flow de l'ensemble du groupe.

Total a insisté notamment sur la rationalisation de son portefeuille d'actifs, pour se concentrer encore plus sur ses actifs stratégiques, en croissance où à forte rentabilité. Il envisage un programme de cessions de 10 milliards de dollars sur la période 2015-2017, après avoir atteint son objectif de 15 à 20 Mrds $ de cessions pour la période 2012-2014.

Dans la branche Raffinage/Chimie, Total a affirmé vouloir poursuivre la restructuration et continue d'insister sur la volonté d'améliorer la rentabilité. L'objectif d'une rentabilité des capitaux employés moyens (ROACE) atteignant 13 % en 2015 reste inchangé. Avec une cible de 11,5 % cette année.

Au sein des activités chimiques, la pétrochimie reste prioritaire grâce à son intégration avec les activités amont du groupe. Lequel n'infléchit pas sa volonté d'investir de manière privilégiée sur ses grandes plateformes intégrées raffinage/pétrochimie comme de celles de Jubail, en Arabie Saoudite, devenue pleinement opérationnelle cette année, ou d'Anvers, en Belgique, qui fait l'objet d'un investissement majeur.

Du côté des spécialités, outre les projets de cessions en cours de Bostik à Arkema ou de CCP Composites à Polynt, rien d'autre ne devrait être modifié dans l'immédiat. Les dernières grandes filiales comme Hutchinson, leader sur ses métiers, ou Atotech, considéré par le groupe comme une « pépite », selon un porte-parole, continuent d'afficher de fortes rentabilités. Elles peuvent ainsi continuer de se développer au sein du groupe Total sans ni être handicapées, ni handicapantes. Malgré les marques d'intérêt régulières pour ces derniers représentants de la chimie de spécialités dans le portefeuille de Total, le groupe n'est donc pas vendeur.

Investissement dans NexSteppe

La structure de capital développement de Total a investi, pour un montant non dévoilé, dans le capital de la société américaine NexSteppe. Basée à South San Francisco (Californie) et fondée en 2010, cette société « développe et commercialise à partir de techniques d'hybridation non OGM, des semences de sorgho destinées à la fourniture de sucres fermentescibles et de biomasse lignocellulosique pour les bioprocédés industriels », indique Total Energy Ventures. Des activités d'intérêt pour les projets de Total dans les biocarburants et les bioproduits. Total Energy Ventures bénéficie avec cet investissement d'une place d'observateur au conseil d'administration de NexSteppe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Protoxyde d’azote : le parlement interdit la vente aux mineurs

Protoxyde d’azote : le parlement interdit la vente aux mineurs

Le parlement français a annoncé que la vente de protoxyde d’azote, quel que soit le conditionnement, serait désormais interdite aux mineurs. Le texte de loi précise, en outre, qu’il est « interdit de[…]

26/05/2021 |
Produire du papier en France permet de lutter contre le changement climatique

Produire du papier en France permet de lutter contre le changement climatique

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Plus d'articles