Nous suivre Info chimie

Total réfléchit à un vapocraqueur en Iran

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le géant français s'intéresse à l'Iran, marché particulièrement convoité depuis la levée progressive des sanctions internationales relatives au dossier du nucléaire iranien. Total vient ainsi de signer un protocole d'accord avec le géant local National Petrochemical Company (NPC) pour étudier la possibilité de construire un vapocraqueur sur la côte iranienne. Le projet n'est pas encore très détaillé. Total et NPC réfléchissent à un vapocraqueur de taille mondiale, ce qui, selon les standards actuels, signifierait des capacités d'au moins un million de tonnes par an. Le vapocraqueur serait principalement alimenté en éthane. Total se dit attentif à tout partenaire avec qui il pourrait collaborer en Iran. Le groupe NPC, lui, ne fait plus l'objet de sanction. Le protocole d'accord, qui n'est en rien un engagement ferme pour la construction d'un vapocraqueur, est conçu de sorte que le groupe français pourrait se désengager facilement et rapidement si nécessaire.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Les hôpitaux de l’AP-HP (assistance publique hôpitaux de Paris) Saint-Antoine, Necker-Enfants malades et Rothschild ont décidé de trouver une solution pour recycler les masques chirurgicaux. En effet,[…]

11/05/2021 | RecyclageActualités
Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Plus d'articles