Nous suivre Info chimie

Trois nouveaux signataires du manifeste pour le climat

La rédaction

Trois de plus. Après Air liquide, Arkema, Rhodia Acetow, Solvay et Total, l'Union des industries chimiques (UIC) a annoncé qu'Armor, DRT et Novacap devenaient à leur tour signataires du Manifeste pour le climat. Ils s'engagent ainsi à contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour répondre à l'ambition de limiter à 2 °C le réchauffement climatique. Pour Armor, leader mondial du ruban transfert thermique, cet engagement se traduit par un renforcement de son management environnemental afin de réaliser des économies d'énergies. Même son de cloche du côté de DRT, le spécialiste de la production d'ingrédients issus de la valorisation des dérivés du pin et des coproduits de l'industrie papetière, qui s'engage à poursuivre son programme d'efficacité énergétique sur ses sites de production et à consolider son mix énergétique à 60 % d'énergies renouvelables sur la période 2017-2020. Le chimiste de spécialités Novacap a, quant à lui, initié une démarche d'analyse complète de l'empreinte carbone de l'ensemble de la chaîne de valeur de ses activités. « L'UIC encourage la poursuite de la dynamique impulsée par l'accord de Paris et la recherche d'une convergence des prix du carbone au niveau mondial et d'une fiscalité environnementale favorable à la recherche-développement et à l'industrialisation de technologies innovantes bas carbone », a déclaré Pascal Juéry, président de l'UIC. Entre 1990 et 2015, la consommation d'énergie du secteur de la chimie a été réduite de plus de 20 % et les émissions de gaz à effet de serre de presque 60 %. L'UIC souligne également que la chimie représente désormais moins de 5 % de ces émissions en France.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Dans le cadre de la seconde stratégie sur les perturbateurs endocriniens (SNPE 2), l’Anses a élaboré une liste de substances d’intérêt. L’agence a également identifié des[…]

Innovation : Le Cefic lance un réseau pour la chimie du futur

Innovation : Le Cefic lance un réseau pour la chimie du futur

Filière hydrogène : Création du consortium Lyon Rhône H2V

Filière hydrogène : Création du consortium Lyon Rhône H2V

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Plus d'articles