Nous suivre Info chimie

Trophée Responsible Care 2020 : Dow lauréat de la catégorie Sécurité

Trophée Responsible Care 2020 : Dow lauréat de la catégorie Sécurité

© Dow

Dow (Grand Est) inspecte des espaces confinés avec des drones et des robots pour préserver la sécurité de salariés et d’intervenants extérieurs.

En France, dans ses trois sites industriels de Lauterbourg, d’Erstein (Bas-Rhin) et de Villers-Saint-Paul (Oise), Dow réalise des productions à destination des marchés des revêtements, de la peinture, des emballages, des infrastructures et des biens de consommation. Ces activités mettent en œuvre des réacteurs sous pression, répondant à la définition d’espaces confinés, dans lesquels il faut parfois pénétrer pour réaliser des inspections visuelles réglementaires ou des opérations de nettoyage ou de maintenance.

Or la pénétration de personnes dans ces espaces les expose à des risques respiratoires dus à une atmosphère appauvrie en oxygène, toxique ou explosive, mais également à des chutes ou des noyades.

D’où la décision radicale prise par le groupe Dow, il y a deux ans. « Dans le cadre de notre politique d’amélioration de la sécurité de nos personnels et des intervenants extérieurs, nous avons décidé d’éliminer toute pénétration en milieu confiné », explique Fabrice Jerineck, le directeur de Lauterbourg.

Et pour ce faire, son site a innové en recourant à l’usage de drones pour assurer des opérations d’inspection de surface avec des résultats bien supérieurs à ceux que l’on pouvait obtenir avec l’œil humain. Le déploiement de cette solution a néanmoins constitué un défi : « nous avons dû trouver une société française capable de fournir des drones certifiés Atex, et surtout convaincre les autorités réglementaires que cette méthode était plus sûre et plus efficace », complète le directeur. Mais le projet a abouti et fait école sur les autres sites français. Cependant, l’usage de drones ne pourra pas répondre à tous les besoins.

C’est ainsi que pour réaliser l’inspection d’une cuve de monomère de très grande taille sur le site de Lauterbourg, les équipes techniques sont en train de valider l’utilisation d’un robot rampant. « À chaque fois qu’il nous faudra pénétrer dans un espace confiné, nous généraliserons l’utilisation de drones ou de robots », conclut Fabrice Jerineck.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Elkem se prépare à la neutralité carbone en 2050

Elkem se prépare à la neutralité carbone en 2050

Dans la lignée de nombreux industriels de la chimie, le groupe norvégien Elkem Silicones annonce à son tour sa feuille de route pour réduire ses émissions de CO2. Un plan basé sur les Accords de Paris.[…]

LyondellBasell annonce son objectif d’atteindre zéro émission nette d’ici à 2050

LyondellBasell annonce son objectif d’atteindre zéro émission nette d’ici à 2050

Covestro relance son projet de MDI et investit dans l’économie circulaire

Covestro relance son projet de MDI et investit dans l’économie circulaire

Décarbonation : Sasol triple ses objectifs de réduction des émissions de carbone

Décarbonation : Sasol triple ses objectifs de réduction des émissions de carbone

Plus d'articles