Nous suivre Info chimie

Trophée Responsible Care 2020 : Oredui lauréat de la catégorie Environnement

Trophée Responsible Care 2020 : Oredui lauréat de la catégorie Environnement

© Oredui

Oredui (Méditerranée) veut produire le premier seau en plastique 100 % recyclé certifié pour le transport routier.

Spécialisée dans le traitement et la valorisation de déchets industriels dangereux, la société Oredui, filiale de Sarp Industries, peut se féliciter d’avoir éliminé l’usage de 80 tonnes par an de plastique vierge utilisé dans des emballages industriels en lien avec ses opérations. Appelée à collecter et à valoriser des flaconnages usagés contenant des produits toxiques confiés par ses clients, Oredui devait impérativement les transporter dans des seaux fabriqués en polypropylène vierge, homologué UN, seaux qui partaient ensuite en incinération en même temps que les flacons.

Mais alors que la société exploite aussi une unité de valorisation de plastiques usagés en granulés de plastique recyclé, en région Paca, l’idée du projet Phoenix a germé avec l’objectif de développer le premier seau en plastique 100 % recyclé, certifié UN pour le transport de matières dangereuses. Autour de ce projet, Oredui a réuni SPUR Environnement, une autre filiale de Veolia qui produit également du plastique recyclé, et le plasturgiste InovaPlast installé à Aubagne.

Outre l’économie de plastique vierge qui contribue à une baisse d’émissions de CO2 de 130 tonnes par an, Thierry Zarka, directeur adjoint Pôle Centre Est – Méditerranée de Sarp Industries, insiste sur la « boucle vertueuse » qui s’est créée autour de ce projet. « Nous avons confié la fabrication de nos seaux à un plasturgiste local, installé à Aubagne, et réimplanté de la fabrication d’emballages industriels en région Paca. Cette filière avait disparu. Sa réimplantation va contribuer à créer des emplois », souligne le dirigeant. Aujourd’hui, la ligne de production de seaux est opérationnelle chez InovaPlast.

Des premiers lots ont été réalisés et sont en cours d’homologation, avant un déploiement à grande échelle. Thierry Zarka tient à insister sur l’exemplarité du projet, mené autant en interne dans le groupe Sarp Industries qu’en externe avec les partenaires, en ligne avec la forte culture RSE de la société.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Recyclage : la société suédoise de recyclage du plastique investit 98 millions d’euros

Recyclage : la société suédoise de recyclage du plastique investit 98 millions d’euros

La société suédoise de recyclage du plastique, Svensk Plaståtervinning, va investir près d’un milliard de couronnes suédoises (98 millions d’euros) dans la construction de la plus grande[…]

Séché inaugure un réseau de chaleur pour la plateforme de Roussillon

Séché inaugure un réseau de chaleur pour la plateforme de Roussillon

Privilégier les matériaux biosourcés et le recyclage pour un cycle de vie plus vert

Privilégier les matériaux biosourcés et le recyclage pour un cycle de vie plus vert

Réduction de CO2 : AkzoNobel se fixe des objectifs ambitieux

Réduction de CO2 : AkzoNobel se fixe des objectifs ambitieux

Plus d'articles