Nous suivre Info chimie

Un complexe pétrochimique inauguré au Turkménistan

J.C.

Le gouvernement du Turkménistan a inauguré un complexe pétrochimique à Kiyanly, dans l'ouest du pays, au bord de la mer Caspienne, le 17 octobre, a rapporté l'agence de presse du Turkménistan. Le Kiyanly Gas Chemical Complex est un projet majeur dans le pays. Il a nécessité un investissement de plus de 3,4 milliards de dollars, dont 2,5 Mrds $ ont été financés sous forme de prêts auprès d'investisseurs et de banques étrangers, notamment japonais et sud-coréens. Le complexe a été implanté par Turkmengas, en coopération avec les Coréens LG International et Hyundai Engineering, ainsi que le groupe japonais Toyo Engineering. La pose de la première pierre avait eu lieu en avril 2014 (CPH n°674). Le complexe sur base éthane consommera 5 milliards de m3 de gaz naturel par an, le Turkménistan étant l'un des plus grands producteurs de gaz naturel au monde. Le complexe dispose de capacités de 381 000 tonnes par an de polyéthylène et de 81 000 t/an de polypropylène. C'est la première fois que le Turkménistan peut produire sur son sol du polyéthylène haute densité.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Edito : L’Inde met le cap sur la pétrochimie

Edito : L’Inde met le cap sur la pétrochimie

L’essor de la mobilité électrique n’est pas une bonne nouvelle pour les groupes pétroliers traditionnels qui ne sont pas encore suffisamment positionnés en aval dans la chaîne de valeur,[…]

09/09/2019 | Pétrochimie
Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Indonésie : Chandra Asri étudie des opportunités avec Mubadala et OMV en pétrochimie

Indonésie : Chandra Asri étudie des opportunités avec Mubadala et OMV en pétrochimie

HDPE : LyondellBasell retarde le démarrage de son unité texane de La Porte

HDPE : LyondellBasell retarde le démarrage de son unité texane de La Porte

Plus d'articles