Nous suivre Info chimie

Bazancourt-Pomacle : Un des exemples les plus aboutis de bioraffinerie en Europe

Bazancourt-Pomacle : Un des exemples les plus aboutis de bioraffinerie en Europe

Vue de la bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle

© ARD

Cette bioraffinerie, qui transforme chaque année 4 Mt de biomasse, n'en finit pas de se développer. 396 hectares restent cependant disponibles pour de nouveaux entrants intéressés par l'usage de matières premières végétales.

La bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle regroupe sur les deux communes de Bazancourt et de Pomacle, dans le département de la Marne, une bioraffinerie constituée de huit industriels, une plate-forme d'innovation dénommée « Bioraffinerie Recherches et Innovations » (BRI) comprenant notamment des équipes de recherche privées ARD et publiques, avec 4 chaires. Ces dernières sont localisées au Centre européen de biotechnologie et de bioéconomie (CEBB) dont l'inauguration scientifique a eu lieu le 1er décembre 2016, à Pomacle.

La bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle est ainsi une des plus grandes bioraffineries en Europe et dans le monde. Elle représente une surface de 690 hectares, plus de 1 200 emplois directs sur son site, 1 000 emplois indirects sur le bassin rémois, 4 millions de tonnes de biomasse transformées chaque année pour créer du sucre, du glucose, de l'amidon, de l'alcool alimentaire ou pharmaceutique, des actifs cosmétiques... Le chiffre d'affaires de la plateforme dépasse les 800 millions d'euros par an.

La région Grand Est est en position de leader dans le domaine de la bioraffinerie, des agrocarburants, des molécules d'intérêt et des matériaux biosourcés produits grâce aux biotechnologies industrielles.

La recherche agro-industrielle française, principalement basée à la bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle, est destinée à générer un développement économique à partir des ressources agricoles du territoire, favorable à l'environnement, en lien avec le pôle de compétitivité à vocation mondiale « Industries et Agro-Ressources » IAR porté par les Régions Grand Est et Hauts-de-France.

Aujourd'hui, cette bioraffinerie aspire encore à s'étendre, avec quelques 396 hectares disponibles pour de nouvelles installations : laboratoire, pilotes ou unités industrielles. À noter qu'avec son actif BioDemo, ARD réalise en sous-traitance pour des tiers des activités à l'échelle pilote et de la démonstration, avec une spécialité pour les projets relevant de la biotechnologie industrielle. ?

LE 8 ENTREPRISES DE LA PLATEFORME

A.R.D. (France) Air Liquide (France) Cristal Union (France) Cristanol (France) Chamtor (France) Vivescia (France) Soliance-Givaudan (France - Suisse) Procethol 2G - projet Futurol (France)

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

OLED : Merck augmente ses capacités en Asie

OLED : Merck augmente ses capacités en Asie

Le chimiste allemand Merck a annoncé le 28 octobre un investissement de 20 millions d’euros dans ses unités de production d’OLED de Pyeongtaek (Corée du Sud) et de Shanghai (Chine). Cet investissement permettra[…]

28/10/2020 | AsieSpécialités
Batteries : Elkem s’associe à Freyr

Batteries : Elkem s’associe à Freyr

Semi-conducteurs : Showa Denko établit une filiale dédiée

Semi-conducteurs : Showa Denko établit une filiale dédiée

Plastiques de spécialités : Dow inaugure un centre d’innovation en Espagne

Plastiques de spécialités : Dow inaugure un centre d’innovation en Espagne

Plus d'articles