Nous suivre Info chimie

Un futur possible pour les carburants à base d'algues

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Les carburants à base d'algues pourraient peut-être remplacer les carburants « classiques ». Une étude publiée dans la revue Water Resources Research et menée par le Pacific Northwest National Laboratory (Washington) indique que les algues pourraient substituer 17 % des importations de pétrole aux États-Unis. Selon les auteurs, les micro-algues ont la capacité de générer 220 milliards de litres de carburants par an, l'équivalent de 48 % des importations actuelles de pétrole aux États-Unis. Cependant, ce niveau de production n'est actuellement pas viable puisqu'il demanderait beaucoup d'espace (5,5 % de la superficie totale des États-Unis) et des volumes importants d'eau (1 421 litres d'eau pour 1 litre de carburant). L'étude explique néanmoins que certaines zones aux États-Unis permettraient de réduire considérablement la consommation d'eau. Par exemple, les cultures d'algues le long du Golfe du Mexique, du littoral du sud-est et des grands lacs consomment 350 litres d'eau pour 1 litre de carburant soit une réduction de 75 % par rapport aux cultures implantées sur les autres zones. De même, elles permettent une réduction de 65 % d'espace sur les terres. Ces zones auraient donc le potentiel de générer un volume de carburant équivalent à 17 % des importations de pétrole aux États-Unis. Des données rassurantes puisque plusieurs groupes se penchent actuellement sur la production de carburants à base d'algues. Quelques projets sont déjà en cours dans ce domaine. Par exemple Dow s'est lancé en 2009 dans la construction d'une bioraffinerie à base d'algues (CPH n°472). De même, EADS et l'Institut des Sciences chimiques et technologiques (ICES) de l'Agence singapourienne A*STAR collaborent actuellement sur une possible utilisation des micro-algues comme source renouvelable de combustible aéronautique (CPH n°502).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Le 12 avril 2021, le centre d’innovation NanoMesureFrance a été retenu dans le cadre de l’appel à projets SESAME Filières du programme d’investissements d’avenir lancé par[…]

Biocarburants : Le décret d’autorisation d’exploitation de La Mède partiellement invalidé

Biocarburants : Le décret d’autorisation d’exploitation de La Mède partiellement invalidé

Kuraray rejoint le Global Impact des Nations unies

Kuraray rejoint le Global Impact des Nations unies

Air Liquide va engager 8 Mrds € dans l’hydrogène bas carbone

Air Liquide va engager 8 Mrds € dans l’hydrogène bas carbone

Plus d'articles