Nous suivre Info chimie

abonné

Edito : Un Grand Chaptal pour Thierry Le Hénaff

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Edito : Un Grand Chaptal pour Thierry Le Hénaff

© SEIN

C’est une soirée très VIP qui s’est tenue, le 13 novembre, dans les locaux de l’Hôtel de l’Industrie, 4, place Saint-Germain-des-Prés à Paris. La Société d’encouragement pour l’industrie nationale, créée en 1801 pour accompagner les grandes mutations industrielles, économiques et sociales, remettait ses Chaptal, des prix décernés à de grands entrepreneurs, qu’ils soient créateurs d’entreprises, héritiers patrimoniaux ou managers. Or cette année, c’est Thierry Le Hénaff, président-directeur général d’Arkema, qui a été choisi par le conseil d’administration de l’association pour recevoir le Grand Chaptal de l’Industrie. L’idée avait été soufflée par le comité des Arts chimiques, présidé par le professeur Jean-François Fauvarque, qui souhaitait par ce biais célébrer une dernière fois l’« Année de la chimie, de l’école à l’université ». Thierry Le Hénaff s’est vu remettre son prix par Martin Bouygues, président-directeur général du groupe éponyme, lui-même récipiendaire de ce prestigieux trophée, l’an passé. Dans la salle, Claude Bébéar, Grand Chaptal 2015, parrainait également l’évènement.
Dans son discours, le président d’Arkema s’est montré particulièrement flatté d’être associé à Jean-Antoine Chaptal, chimiste, médecin et homme politique français qui a été le premier président de la Société d’encouragement et s’est intéressé en son temps au biosourcé. Pour preuve, il a[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Edito : La chimie allemande au pied du mur

Edito : La chimie allemande au pied du mur

L’année 2019 restera marquée par un environnement économique mondial difficile. Cela pour au moins deux raisons : les différends commerciaux entre la Chine et les États-Unis, qui ont ralenti les[…]

06/12/2019 | ConjonctureEdito Hebdo
Edito : Quand l'accident Lubrizol entrave le « produire en France »...

Edito : Quand l'accident Lubrizol entrave le « produire en France »...

Edito : Croissance, cash et rendement

Edito : Croissance, cash et rendement

Edito : Solvay stoppe son projet à Saint-Fons

Edito : Solvay stoppe son projet à Saint-Fons

Plus d'articles