Nous suivre Info chimie

Un outil de hiérarchisation des substances préoccupantes

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) a planché pendant trois ans sur un outil de hiérarchisation de substances préoccupantes. C'était l'un des enjeux du deuxième Plan national santé environnement (PNSE 2), qui s'étend sur la période 2008-2013. L'Ineris était en charge de mettre au point une méthode de hiérarchisation destinée à devenir, dans le cadre du futur PNSE 3, un outil d'aide à la décision pour la sélection des substances dont il faudra réduire les rejets. La méthode en combine plusieurs existantes (mathématique, analyse multi-critères) mais aussi originales, comme la construction d'un indicateur de risque collectif fondé sur les techniques d'évaluation de risque sanitaire. A titre d'exemple, l'Ineris a procédé à un exercice de hiérarchisation. A partir de listes génériques (européenne, américaine, canadienne et australienne) de substances jugées préoccupantes pour l'homme et l'environnement, de listes de substances spécifiques à certains domaines (air intérieur, eaux superficielles, air ambiant, alimentation), et de listes de catégories de polluants (cancérigène, mutagène et toxique pour la reproduction, perturbateurs endocriniens, pesticides et polluants organiques persistants), l'Ineris a sélectionné 319 substances pour lesquelles suffisamment de données étaient disponibles afin d'utiliser son outil de hiérarchisation. Le résultat a confirmé que les grandes catégories visées parmi les PNSE, à savoir les hydrocarbures aromatiques hydrocycliques (HAP), les pesticides, les métaux lourds, les solvants chlorés, les dioxines ou encore les polychlorobiphényles (PCB), apparaissent bien en tête de liste des substances prioritaires. Cet outil de l'Ineris a un rapport limité avec le règlement Reach puisqu'il ne s'arrête pas aux seules substances volontairement produites ou importées dans l'Union européenne mais également à celles qui sont notamment issues des rejets industriels et des activités humaines.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

C’est bien au niveau de l’usine d'incinération de déchets de la plateforme de Leverkusen que s’est produite, le 27 juillet 2021, une forte explosion entraînant un incendie et un panache de[…]

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Plus d'articles