Nous suivre Info chimie

Un projet de bioraffinerie en Chine pour M&G

S.L.

Sujets relatifs :

, ,
M&G Chemicals se développe en Chine. Le groupe italien a l'intention de construire une bioraffinerie de deuxième génération dans la région de Fuyang, dans la province chinoise d'Anhui, pour la conversion d'un million de tonnes de biomasse en bioéthanol et bioglycols (en particulier en monoéthylène glycol ou MEG).

Le projet devrait être réalisé à travers une coentreprise avec la société chinoise Guozhen qui mettra à sa disposition un million de tonnes de paille. La lignine obtenue comme coproduit de la bioraffinerie permettra d'alimenter une centrale de cogénération de 45 MW qui sera construite en même temps, sur le même site. M&G Chemicals sera le partenaire majoritaire de la bioraffinerie et le partenaire minoritaire de la centrale. L'usine chinoise, qui devrait représenter un investissement d'environ un demi-milliard de dollars, devrait être mise en service à la mi-2015.

Les enzymes seront fournies par Novozymes.

La bioraffinerie aura notamment recours à la technologie Proesa sous licence de Beta Renewables, une coentreprise entre Biochemtex (une société du groupe Mossi et Ghisolfi), le fonds américain TPG et le danois Novozymes, spécialiste de la production d'enzymes.(Cette bioraffinerie de deuxième génération sera quatre fois plus importante (sur la base du volume de biomasse traitée) que celle construite par Beta Renewables à Crescentino en Italie, et qui a été récemment inaugurée.

Les enzymes nécessaires à la conversion de la biomasse seront, elles, fournies par Novozymes pendant une période de 15 ans. Lors de la signature de son contrat avec Beta Renewables en octobre 2012, Novozymes avait annoncé son intention d'approvisionner entre 15 et 25 installations de conversion de biomasse dans les cinq ans. Le groupe estimait pouvoir générer ainsi jusqu'à 1 milliard de couronnes danoises de revenu supplémentaire par an (plus de 130 M€).(Pour soutenir la vision de M&G Chemicals, Novozymes prévoit de lui apporter un soutien financier de 35 millions de dollars (26 M€), sans donner plus de détails.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles