Nous suivre Info chimie

Un projet de recyclage en Chine pour Teijin

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Teijin s'est associé au Chinois Jinggong Holding Group pour créer Zhejiang Jiaren New Materials, une coentreprise spécialisée dans le recyclage du polyester. Celle-ci est implantée à Shaoxing, dans la province de Zhejiang (Chine), qui représente, selon le groupe japonais, une des plus grandes bases de production de fibres en Chine. A travers cette société conjointe, Teijin compte recycler chimiquement le polyester puis fabriquer et commercialiser les fibres issues de ce recyclage. Zhejiang Jiaren New Materials sera détenue à 49 % par Teijin et 51 % par le groupe chinois. Dans le cadre de ce projet, 6 milliards de yens (60,8 M€) seront alloués à la construction d'une usine dédiée à la production de diméthyltéréphtalate (DMT), un des composés du polyester ainsi qu'à des activités de polymérisation et de filage de fibres. La construction démarrera en novembre pour une mise en service prévue fin mars 2014. Le site produira initialement 20 000 tonnes par an de DMT, qui sera utilisé pour fabriquer des résines de polyester et des fibres de polyester. Ces capacités pourront, à terme, être portées à 70 000 t/an selon la demande. Les fibres issues du recyclage de polyester seront d'abord produites à hauteur de 19 000 t/an. « Ce sera la première fois que Teijin opérera des activités de recyclage chimique de polyester en dehors du Japon », précise le groupe nippon. La coentreprise devrait générer des ventes de 10 Mrds ¥ lors de sa première année de mise en activité. Ce projet vient enrichir le programme Eco Circle de Teijin, lancé en février 2009 et dédié au recyclage de polyester en Asie. Il représente aussi la première étape d'un projet coopératif conclu en mars entre le groupe japonais et l'association chinoise China Chemical Fibers Assciation (CCFA). L'objectif de l'accord est de créer des opportunités d'affaires dans le domaine des fibres chimiques en Chine.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Le pétrochimiste britannique BP et le spécialiste danois des énergies renouvelables Ørsted ont signé, le 10 novembre 2020, une lettre d’intention pour un projet de production d’hydrogène vert[…]

13/11/2020 | HydrogèneChimie
BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Plus d'articles