Nous suivre Info chimie

Un rapport s'inquiète des risques des pertubateurs endocriniens pour l'Homme

A.F.

Sujets relatifs :

, ,
Les perturbateurs endocriniens n'ont pas fini de faire parler d'eux. Présents dans de nombreuses substances chimiques (comme le BPA), ces molécules « pourraient avoir des conséquences non négligeables sur la santé », selon un rapport publié par le Programme des nations unies pour l'environnement (PNUE) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

 Intitulé « État de la science sur les perturbateurs chimiques », il pointe des liens entre l'exposition aux perturbateurs endocriniens chimiques et certaines maladies, comme le cancer du sein, de la prostate, de la thyroïde, des troubles du développement du système nerveux, etc. « Mais comme les connaissances dont nous disposons sont très lacunaires, il est extrêmement difficile de déterminer les causes et les effets », précise l'OMS. « Nous devons mener d'urgence davantage de recherches afin de mieux connaître les conséquences sanitaires et environnementales des perturbateurs endocriniens », alerte María Neira, directrice du département santé publique et environnement de l'OMS. En outre, les auteurs s'inquiètent de l'impact de ces molécules sur la faune. Pour améliorer la connaissance de ces substances chimiques, ils ont émis plusieurs recommandations. Ils préconisent notamment la création de méthodes de tests « plus complètes » afin d'identifier d'autres perturbateurs endocriniens éventuels. « Les perturbateurs endocriniens chimiques connus ne constituent que la partie émergée de l'iceberg », mettent-ils en garde. Ils souhaitent aussi disposer de davantage de données scientifiques « pour connaître les effets des mélanges de perturbateurs endocriniens chimiques sur les êtres humains et la faune ». Ils recommandent également la mise en place de rapports et d'informations sur les substances chimiques présentes dans les produits, les matériaux et les marchandises.

Néanmoins, cette étude laisse dubitatif le Conseil international des associations chimiques (ICCA). « Le rapport ne répond pas aux normes attendues pour un travail scientifique », affirme Hubert Mandery, secrétaire de l'ICCA. Il regrette aussi le fait que plusieurs effets sur la santé liés à l'exposition aux substances chimiques sont suggérés, sans « preuve d'un lien de causalité, en ignorant le rôle important joué par d'autres facteurs comme le mode de vie ». L'ICCA rappelle que l'industrie chimique est engagée depuis plus de dix ans avec la communauté scientifique et les agences réglementaires pour améliorer la compréhension du rôle des substances chimiques sur le système endocrinien. « Les experts d'ICCA examinent actuellement ce rapport et apporteront davantage de commentaires une fois l'analyse achevée », précise l'ICAA.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Le parc chimique Chempark à Leverkusen (Allemagne) a fait l’objet d’une explosion vers 9 h 40, ce mardi 27 juillet, suivie d'un incendie dans le parc de stockage de Bürrig. Au moment de la publication du premier[…]

27/07/2021 | Accident industriel
Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Justice : Shell fait appel de sa condamnation climatique

Justice : Shell fait appel de sa condamnation climatique

Séché inaugure un réseau de chaleur pour la plateforme de Roussillon

Séché inaugure un réseau de chaleur pour la plateforme de Roussillon

Plus d'articles