Nous suivre Info chimie

Un réseau national de R&D sur les batteries

J.C.

Plusieurs instituts publics de recherche se sont fédérés, en compagnie d'industriels, pour la création du premier réseau français de recherche et technologie sur les batteries. L'objectif de ce réseau est d'accélérer l'innovation dans le domaine du stockage électrochimique de l'énergie, un des enjeux stratégiques pour réduire la consommation d'énergie. Grâce à ce réseau, les industriels du secteur pourront avoir une meilleure visibilité des découvertes et brevets issus des centres de recherches publics et un meilleur accès à ces technologies grâce à la possibilité de nouer des partenariats. Des groupes comme EDF, Renault, EADS mais aussi Air Liquide, Arkema et Rhodia se sont déjà rapprochés du réseau. Lequel est constitué de deux entités de recherche. D'un côté, le centre de recherche amont dont l'objectif est de développer de nouveaux concepts de batteries via notamment les matériaux à haute performance. Piloté par le CNRS, ce centre regroupe huit laboratoires dans toute la France, dont celui de Réactivité et chimie des solides à Amiens (Somme), spécialisé dans la recherche sur les batteries au lithium. De l'autre côté, le réseau s'appuiera sur un centre de recherche technologique chargé de tester et de valider les travaux du premier centre. Il sera piloté par le CEA, en compagnie de l'IFP, de l'Ineris ou encore de l'Inrets. Ce réseau sera chapeauté en outre par un comité de pilotage, un conseil scientifique et technologique et une cellule de concertation pour la gestion des brevets. En France, le ministère de la Recherche estime que les recherches sur le stockage électrochimique dans les batteries, les accumulateurs, les condensateurs ou les supercondensateurs représentent un budget annuel de 30 millions d'euros, financé pour 25 % par l'ANR. Dans le cadre du réseau, le ministère s'est engagé à apporter une aide indirecte de 1,5 M€ via 15 contrats de trois ans de post-doctorants. Entre 2011 et 2017, le CNRS devrait contribuer à hauteur de 2,3 M€ à travers le financement de 19 postes permanents de chercheurs et de 14 postes d'ingénieurs et techniciens.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Le 12 avril 2021, le centre d’innovation NanoMesureFrance a été retenu dans le cadre de l’appel à projets SESAME Filières du programme d’investissements d’avenir lancé par[…]

Biocarburants : Le décret d’autorisation d’exploitation de La Mède partiellement invalidé

Biocarburants : Le décret d’autorisation d’exploitation de La Mède partiellement invalidé

Kuraray rejoint le Global Impact des Nations unies

Kuraray rejoint le Global Impact des Nations unies

Air Liquide va engager 8 Mrds € dans l’hydrogène bas carbone

Air Liquide va engager 8 Mrds € dans l’hydrogène bas carbone

Plus d'articles