Nous suivre Info chimie

Un séminaire des retrouvailles s'est tenu le 8 avril 2021

La rédaction

Sujets relatifs :

, ,
Un séminaire des retrouvailles s'est tenu le 8 avril 2021

© Stahl Polymers

Le 8 avril dernier, le Bureau national et toutes ses sections réunissaient un auditoire de plus de 50 participants pour un webinaire des retrouvailles ! Six conférences étaient au programme. En voici les résumés

Maud Duret, agent commercial France pour la société Stahl Polymers a ouvert ce webinaire avec une conférence portant sur les polycarbodiimides, réticulants non toxiques pour de nombreuses industries. Les réticulants sont largement utilisés dans l'industrie des peintures, vernis, adhésifs et encres afin d'améliorer les performances comme l'adhérence, la dureté, la résistance chimique ou la résistance à l'abrasion... Les groupes réactifs des réticulants traditionnels leur confèrent un caractère nocif, irritant, sensibilisant, voire même toxique pour l'être humain ou l'environnement. Les polycarbodiimides constituent une option simple d'utilisation et non toxique pour une réticulation haute performance. En effet, ces molécules sont définies comme non dangereuses par le système général harmonisé de classification et d'étiquetage des produits chimiques (GHS). De plus, les carbodiimides offrent une durée de vie en pot jusqu'à plusieurs semaines après mélange et réagissent à température ambiante au moment du séchage. Ces réticulants sont utilisés pour de nombreuses applications comme les revêtements pour bois et métaux, les peintures décoratives, les emballages, l'intérieur automobile ou les appareils électroniques.

Luc Sterckx, technical service et business development manager Liquid Resins and Additives Deco Wood EMEA, chez Allnex, a ensuite proposé une présentation intitulée : « Next generation open time waterbased acrylic binder ». Son entreprise est un acteur mondial dans le domaine des résines et produits associés pour le secteur du coating.

Puis, Denis Falaize, account manager chez Merck Chimie, a présenté la gamme de résines Durazane. Merck, leader des pigments à effets, propose aussi une gamme de produits fonctionnels dont les résines Durazane. Ce sont des polysilazanes inorganiques ou organiques. La gamme des Durazane reprend ces chimies au travers d'un large éventail. Les Durazane permettent de réaliser des revêtements avec des propriétés anti-graffitis, de résistance à la rayure, d'anticorrosion, de résistance thermique au-delà de 1000° C,... Les Durazane peuvent être utilisées pour la réalisation de vernis automobiles, de peintures anti-graffitis, vernis de protection et anticorrosion... Les revêtements formulés à base de résines polysilazanes Durazane peuvent s'appliquer de diverses techniques telles que le pistolet ou la lingette en microfibre. Les polysilazanes peuvent être utilisés en co-liant dans des formulations UV, dans des systèmes epoxy... La réticulation peut être réalisée à l'ambiante, en température ou grâce l'humidité relative... Les Durazane peuvent être à réticulation lente ou accélérée. Enfin, les Durazane présentent une excellente tenue aux UV et aux intempéries pour des applications en extérieur. En bref, les résines polysilazanes développées par Merck sont des liants innovants pouvant être formulés en milieu solvant. En utilisant les polysilazanes Durazane, les revêtements bénéficieront des propriétés suivantes : très bonne résistance thermique pouvant aller jusqu'à 1400 ° C ; protection contre la corrosion et les intempéries ; excellente résistance aux rayures, aux chocs et à l'abrasion, haute dureté (5H avec OPSZ, 9H avec PHPS - selon la formulation et le support), hydrophobie de surface importante, excellente durabilité et bonne compatibilité avec d'autres résines organiques.

Lors des réunions techniques habituelles de l'AFTPVA, les participants avaient l'habitude de se retrouver à la pause-café pour des échanges animés. Avec cette formule de webinaire, les organisateurs n'ont pas dérogé à la règle et une pause a été accordée avant la reprise des conférences de la matinée, mais malheureusement sans la convivialité d'usage !

Cécile Gervasoni, ingénieur certification à l'Afnor, a ensuite introduit le référentiel NF Environnement 446 Enduits de peintures. Pour la gamme bricolage, les écolabels (Ecolabel Européen et NF Environnement) sont très présents en France car ils sont principalement demandés par les acheteurs publics, les grandes surfaces de bricolage et de distribution et les consommateurs. Ils garantissent des produits plus respectueux de l'environnement et de la santé des utilisateurs, tout en conservant un niveau de qualité élevé. Les critères sont élaborés en tenant compte de l'analyse de cycle de vie des produits. Le processus de certification comprend une analyse complète du produit (partie analyse du dossier) et de sa fabrication (partie audit) : ce sont des produits d'élite qui demandent beaucoup d'efforts de la part des fabricants. Le référentiel NF Environnement 446 Enduits de peintures, créé en 2010, est le plus jeune des écolabels de la gamme « bricolage ». Il comprend les enduits de préparation (rebouchage, ragréage, lissage etc.). Début 2021, six titulaires et 92 références commerciales certifiées étaient recensés. En 2020, Afnor Certification, avec l'aide des parties prenantes impliquées (fabricants, laboratoires, fournisseurs de matières premières...) a révisé le référentiel NF Environnement 446 Enduits de peintures. Afin de garantir des produits encore plus respectueux de l'environnement et encore plus performant, il a :

- Intégré de nouvelles catégories de produits : enduits pour jointement de plaques de plâtre et enduits de maçonnerie ;

- Renforcé certains critères : COV, substances dangereuses, aptitude à l'emploi ;

- Ajouté de nouveaux critères : obligation pour les produits certifiés d'être A+, obligation d'appliquer des procédures de sécurité et de protection de la santé sur le site de production.

« Nous avons tous utilisé de nouvelles méthodes de travail suite aux derniers évènements. Afnor Certification s'est également adapté dans ses formats de réunion et surtout concernant les audits à distance. Le nouveau référentiel, dont la publication est en cours, prend en compte également ces nouvelles modalités », a conclu Cécile Gervasoni.

Sébastien Pellissier, INP sales manager chez Dürr, a parlé de la nouvelle technologie DÜRR EcoPaintJet. Dürr EcoPaintJet est l'un des développements les plus innovants de l'industrie de la peinture depuis de nombreuses années. Contrairement aux pistolets classiques et aux bols, l'EcoPaintJet n'atomise pas, mais crée des flux constants de peinture. Cela permet d'augmenter le taux de transfert à 100 % et de supprimer complètement le brouillard dû à l'application. Cette absence totale de brouillard de peinture réduit fortement les coûts d'exploitation concernant la filtration (plus nécessaire), le chauffage, le nettoyage, les déchets... De surcroît, le bord de l'impact de peinture, créé par l'EcoPaintJet, a une netteté exceptionnelle. Cela permet de peindre des rayures ou d'autres types de motifs simples sans masquage. Enfin et surtout, les changements de couleur sont possibles en quelques secondes.

Pour clore cette matinée, Sylvie Latieule, rédactrice en chef de la revue InfoChimie, a fait le point sur l'actualité des coatings. On retiendra que l'année 2020 a été marquée par un recul des chiffres d'affaires des fabricants de peintures, encres et adhésifs en France de l'ordre de 5 à 10 %. Des difficultés enregistrées sur le marché industriel ont été partiellement compensées par la bonne tenue du marché du bâtiment. Le rebond post Covid-19 risque d'être modéré en 2021 si la profession s'inscrit dans le sillage de l'industrie chimique, alors qu'elle continue de souffrir de la hausse des prix des matières premières. En mars 2021, la Fipec donnait quelques exemples de hausses de prix depuis 2020 : + 60 % pour les résines époxy, +123 % pour l'acétone, + 91% pour l'acétate de butyle, + 41% pour l'IPA, + 54% pour le n-butanol. À noter enfin une accélération du sujet de la décarbonation de l'industrie, ce qui va impliquer plus de recours au biosourcé, au recyclage, à l'optimisation des procédés, aux énergies renouvelables..., ainsi qu'une accélération des peintures écoresponsables, en particulier en décoration. Un effet direct du confinement ?

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Cahier AFTPVA : Avec des si...

Cahier AFTPVA : Avec des si...

L'édito de Jean-Claude Saal, président de l'AFTPVA. Je ne sais pas s'il faut commencer par le proverbe : « Le malheur des uns fait le bonheur des autres » ? ou par l'expression enfantine : « avec[…]

La section Nord s'est connectée le 3 juin 2021

La section Nord s'est connectée le 3 juin 2021

La section Méditerranée s'est réunie le 18 juin 2021

La section Méditerranée s'est réunie le 18 juin 2021

Grolman France et Elementis étendent leur collaboration aux additifs

Grolman France et Elementis étendent leur collaboration aux additifs

Plus d'articles