Nous suivre Info chimie

Un vapocraqueur pour Saudi Aramco et Total ?

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

En marge d'une conférence au Moyen-Orient, Total Petrochemicals a reconnu être en discussion avec Saudi Aramco pour établir un vapocraqueur à Jubail, en Arabie Saoudite. Selon la presse internationale, Michel Govaerts, directeur général du business development au Moyen-Orient de Total Petrochemicals a affirmé qu'un projet d'un vapocraqueur intégré à la future raffinerie de Satorp, coentreprise Total et Saudi Aramco, était à l'étude. Les capacités envisagées seraient de 1,5 million de tonnes par an d'éthylène et de 500 000 t/an de propylène, ainsi que des dérivés. Ce vapocraqueur serait alimenté de différentes matières premières (multi-feed). À Jubail, la raffinerie de Satorp actuellement en construction et prévue pour être mise en service mi-2013 sera rattachée à un complexe d'aromatiques de 700 000 t/an de paraxylène et de 140 000 t/an de benzène (CPH n°444). Cette raffinerie pourrait également être reliée au complexe pétrochimique que Dow et Saudi Aramco voulaient construire à Ras Tanura mais qu'ils construiraient désormais à Jubail (CPH n°507).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Le groupe Bayer a publié, le 25 février 2021, ses résultats pour l’année 2020. Malgré la pandémie de Covid-19, le chimiste allemand reste solide sur l’année écoulée. Il[…]

25/02/2021 | RésultatsChimie
Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Enerkem recycle les déchets en carburants

Enerkem recycle les déchets en carburants

Galvanoplastie : Atotech lance son entrée en Bourse

Galvanoplastie : Atotech lance son entrée en Bourse

Plus d'articles