Nous suivre Info chimie

Une analyse minimise les risques du BPA

A.F. avec AFP

Sujets relatifs :

, ,

Les doses de bisphénol A (BPA) dans le sang de la population seraient trop faibles pour être nocives. Cette conclusion fait suite à une analyse de près de 150 études présentée le 15 février lors de la conférence annuelle de l'American Association for the Advancement of Science (AAAS). Cette méta-analyse a porté sur 30 000 personnes, dont des femmes et des enfants, dans 19 pays. La potentielle toxicité du BPA est pourtant prise très au sérieux dans certains pays. Suspecté d'être un perturbateur endocrinien, ce composé chimique est largement utilisé dans les contenants alimentaires et les boissons. L'emploi du BPA dans les biberons est déjà interdit en Europe, au Canada, en Chine et dans certains États américains. En France, il sera proscrit progressivement dans les contenants alimentaires.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

Ce que rapporte la presse allemande au sujet de la catastrophe de Leverkusen

C’est bien au niveau de l’usine d'incinération de déchets de la plateforme de Leverkusen que s’est produite, le 27 juillet 2021, une forte explosion entraînant un incendie et un panache de[…]

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Qui est Currenta, le gestionnaire du parc chimique de Leverkusen ?

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Accident mortel sur le site chimique de Leverkusen

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Recyclage du carbone : ArcelorMittal et Sekisui Chemical s’associent

Plus d'articles