Nous suivre Info chimie

Une année 2015 performante pour Solvay

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Une année 2015 performante pour Solvay

Dieter Telemans - Solvay

Malgré une conjoncture délicate l'an passé, le géant belge de la chimie a publié un bilan performant pour 2015. Le chiffre d'affaires net a progressé de 3,6 %, à 10,58 milliards d'euros, malgré des volumes en retrait de 3 %mais grâce à des effets de change favorables (+6 %). Le résultat brut d'exploitation récurrent (Rebitda) affiche pour sa part une croissance de 9,6 %, à 1,95 Mrd €, permettant à Solvay de voir sa marge de Rebitda passer de 17 % à 18% en un an. Le résultat net part du groupe a bondi, lui, en un an de 80 M€ à 406 M€.

Par grande division, Solvay affiche un bilan plutôt positif. Advanced Materials (polymères de spécialité, silices) voit ses ventes bondir de 21 %, à 3,33 Mrds €, et son Rebitda de 18 %, à 836 M€. Performance chemicals (carbonate de soude et dérivés, peroxydes, Acetow) affiche 5 % de croissance de ses ventes, à 3,09 Mrds €, pour une augmentation de 8,9% du Rebitda, à 789 M€. Functionnal polymers (Polyamide et chlorovinyliques) a par contre vu ses ventes chuter de 9,9%, à 1,49 Mrd €, en raison de la cession de Benvic PVC (CPH n°672) et des baisses de prix, mais son Rebitda a flambé de 27%, à 141 M€, grâce à un « effet de pricing net positif » et aussi des effets de change, indique le groupe. En revanche, la division Advanced materials (arômes, Coatis, Novecare) enregistre un retrait de 7,1 % de son chiffre d'affaires, à 2,65 Mrds €, sous l'effet notable d'un effondrement du secteur du pétrole et gaz, et un Rebitda en contraction de 11 %, à 378 M€, touché par le même mal et affaibli aussi par la mauvaise conjoncture en Amérique latine.
 

2015 restera aussi pour Solvay le démarrage du processus de sortie des chlorovinyliques, reversés d'abord en coentreprise avec Ineos au sein d'Inovyn avant une sortie définitive d'ici à trois ans, et celle de l'acquisition de Cytec, qui a permis au groupe de considérablement se renforcer dans les matériaux composites et de se positionner comme un grand acteur pour l'aéronautique. Solvay se dit en avance sur l'intégration et veut se focaliser en 2016 en priorité sur les synergies liées à cette acquisition. 20 M€ de synergies de coûts ont été générées au 1er janvier dernier, et le groupe se dit confiant pour dépasser les 100 M€ d'ici à 2018. Solvay ne détaille pas les synergies de ventes qu'il espère tirer de cette opération.

 

Profond remaniement du portefeuille ces dernières années

 

Le groupe belge, qui a profondément remanié son portefeuille ces dernières années, pourrait aussi tourner la page des polyamides cette année. Jean-Pierre Clamadieu, le p-dg, a assuré lors d'un déplacement à Paris début février qu'aucune opération n'était en marche, mais que cette activité pourrait peut-être mieux se développer dans les mains d'un autre propriétaire. En revanche, le carbonate de soude, malgré des conditions de marché parfois tendues en Europe, ne semble pas être sur la liste des activités à céder. « C'est un très bon business avec des marges élevées », a précisé Jean-Pierre Clamadieu. Lequel a « du mal à imaginer qui pourrait être un meilleur propriétaire que Solvay » pour cette activité du groupe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Les hôpitaux de l’AP-HP (assistance publique hôpitaux de Paris) Saint-Antoine, Necker-Enfants malades et Rothschild ont décidé de trouver une solution pour recycler les masques chirurgicaux. En effet,[…]

11/05/2021 | RecyclageActualités
Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Plus d'articles