Nous suivre Info chimie

Une nouvelle hypothèse pour expliquer la catastrophe d'AZF

J.C. avec AFP

Sujets relatifs :

, ,

A quelques semaines de la décision du procès d'appel de la catastrophe AZF, attendue le 24 septembre prochain, la revue Préventique, spécialisée en management du danger, a produit un rapport de 22 pages lançant une nouvelle hypothèse pour expliquer la catastrophe du 21 septembre 2001. Le rapport évoque plusieurs explosions et non la thèse de l'explosion unique retenue lors du procès par l'accusation mais plusieurs fois mise en doute par la défense. Selon le rapport de Préventique, suite à des poussières polluantes issues d'AZF, des courts-circuits auraient été engendrés sur une ligne à haute tension longeant AZF et le site voisin de la SNPE (Société Nationale des Poudres et Explosifs). Ces courts-circuits auraient alors créé un arc électrique, lequel aurait fait exploser des vapeurs émanant d'une fuite de 10 tonnes d'ergol, carburant pour la fusée Ariane, sur le site de la SNPE. Cette explosion aurait alors généré un séisme et conduit à l'activation d'une bombe oubliée de la seconde guerre mondiale qui se serait trouvée sous le hangar 221 d'AZF. Menant alors à la catastrophe qui a fait 31 morts et plusieurs milliers de blessés. La défense de Grande Paroisse (groupe Total) et de Serge Biechlin, ancien directeur de l'usine, ne devrait toutefois pas saisir la cour d'appel d'une note en délibéré pour prendre ce rapport en considération. L'accusation, de son côté, s'est indignée de ce rapport. Une source proche du dossier d'instruction citée par l'AFP évoque même « un scénario farfelu » et une « juxtaposition de thèses hachées menues lors du procès ». Lors du procès, l'ex-directeur de la SNPE avait affirmé qu'il n'y avait pas eu de sinistre préalable sur le site de la SNPE, confortant les rapports des experts judiciaires qui n'en avaient pas décelé. Aucune trace de bombe n'avait également été trouvée sur le site d'AZF après la catastrophe. Le scénario de Préventique ne semble ainsi n'avoir convaincu personne pour le moment.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Le recyclage chimique évite les émissions de GES

Le recyclage chimique évite les émissions de GES

L’industrie chimique en est convaincue : le recyclage des déchets plastiques peut jouer un rôle clé dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) résultant de[…]

03/12/2020 | PanoramaPlastiques
Justice : Le procès climatique du peuple contre Shell débute

Justice : Le procès climatique du peuple contre Shell débute

Restructuration : Clariant revoit son organisation

Restructuration : Clariant revoit son organisation

Santé : Les bioplastiques répondent aux normes de sécurité

Santé : Les bioplastiques répondent aux normes de sécurité

Plus d'articles