Nous suivre Info chimie

Une première unité de production pour Nanomakers

A Rambouillet, Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Une première unité de  production pour Nanomakers

© Nanomakers

La jeune pousse Nanomakers franchit une étape stratégique dans son développement. Spécialisée dans les nanopoudres de carbure de silicium (SiC), la PME vient d'inaugurer sa toute première unité de production à Rambouillet (Yvelines), dans des anciens locaux de Continental. L'investissement se porte à environ deux millions d'euros. Pour le moment, elle dispose d'un seul réacteur chimique avec un laser qui pyrolyse en continu les matières premières (sable et carbone) introduites sous forme de mélange gazeux. Mis en service en janvier 2012, celui-ci possède une capacité de 10 tonnes de nanopoudres par an. Mais le groupe ne compte pas en rester là puisque les volumes devraient doubler dès mi-2013. Le site est aussi dimensionné pour accueillir d'autres modules, ce qui permettrait d'atteindre 100 à 200 t/an à terme. « Cette capacité ne sera pas atteinte avant plusieurs années, cela dépendra de la demande des clients », tempère tout de même François Ténégal, directeur général et scientifique de la société. Les nanopoudres de SiC sont produites par Nanomakers à des hauts niveaux de pureté et permettent d'accroître la résistance mécanique, thermique et chimique de différents types de matériaux. Elles servent plusieurs secteurs comme les semi-conducteurs, l'aéronautique, l'aérospatial, l'automobile et le bâtiment. Le Japon représente le premier marché, avec environ 80 % du chiffre d'affaires 2011 (100 euros) qui y est généré. Le groupe possède d'ailleurs une filiale commerciale au pays du Soleil levant. Les autres clients sont essentiellement américains, mais la société est également en contact avec des industriels européens et français. Fondée en 2010, la jeune entreprise découle d'une technologie développée en laboratoire, il y a 25 ans, par le CEA. Depuis sa création, Nanomakers a levé près de 3,5 M€, notamment auprès de la société de gestion A Plus Finance, du CEA Investissement et d'investisseurs privés. Le groupe compte aujourd'hui 10 salariés (dont 3 au Japon), un chiffre qui pourrait considérablement augmenter en fonction de son développement futur.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles