Nous suivre Info chimie

Une semaine de grève chez BASF à Huningue

Christian Robischon

Sujets relatifs :

, ,

La majorité des salariés de l'usine BASF de Huningue (Haut-Rhin) s'est mise en grève la semaine dernière dans le contexte de la suppression à venir de 140 emplois sur 242 qui touche le site au titre de la restructuration de la division Performance Products (additifs et pigments). Sans illusion sur la sauvegarde des emplois menacés, les grévistes concentrent leurs revendications sur le plan social : aucun licenciement sec, une mise en œuvre au-delà de la date butoir du 30 avril et des conditions financières et de reconversion revues à la hausse. Déclenché lundi matin 13 janvier, le conflit s'est très rapidement durci, entraînant des conséquences sur les sites voisins de TFL (produits de traitement du cuir), Delpharm et Novartis pour son centre de biotechnologie pour la production d'anticorps monoclonaux, dont l'antiasthmatique Xolair. Les trois établissements de respectivement 147, 230 et 426 salariés partagent en effet le même accès que BASF, or celui-ci a été fermé par les grévistes et le restait jeudi soir 16 janvier, malgré un jugement en référé qui avait ordonné la levée du blocage quelques heures auparavant. Leur production a également été perturbée la semaine dernière, car la chaudière de BASF qui les alimente en vapeur est à l'arrêt. TFL a obtenu toutefois de pouvoir assurer des expéditions jugées urgentes vers la France et le reste de l'Europe. Ses salariés ne cachaient pas les risques d'une paralysie prolongée pour la pérennité de leur usine. La grève chez BASF se poursuivait vendredi matin avant une nouvelle réunion de négociation.

Huningue arrêtera fin 2014 la production d'additifs pour huiles et lubrifiants qui atteignait 6 000 tonnes/an et réduira de près de moitié l'activité pigments pour peintures industrielles qui serait ramenée à environ 1 000 t/an. BASF programme 18 millions d'euros d'investissements pour l'activité restante.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles