Nous suivre Info chimie

Une stratégie à contre-courant chez De Dietrich à Semur-en-Auxois

À Semur-en-Auxois, Dinhill On

Spécialisé dans les équipements de procédés, le site De Dietrich Process Systems à Semur-en-Auxois a ouvert ses portes à la rédaction du magazine. Il nous a présenté sa stratégie particulière et les spécificités qui ont permis la croissance de ses activités ces dernières années.

Produire en France n'est pas forcément synonyme de manque de compétitivité. C'est ce que le site de De Dietrich Process Systems (DDPS) à Semur-en-Auxois (Côte-d'Or) démontre tous les jours avec son activité. Employant 44 collaborateurs, ce site spécialisé dans la production d'équipements de filtration-séchage a réussi à redresser la barre, malgré une situation économique précaire. Et cela, en adoptant une stratégie de fabrication locale et d'adaptation aux besoins du client. « L'activité filtration-séchage du groupe De Dietrich était auparavant consolidée entre les sites de Liestal en Suisse et de Semur. Le site de Semur était chargé de la production, tandis que Liestal s'occupait de la vente et de la R&D. Suite à une réorientation stratégique basée sur une approche territoriale et une plus grande proximité des clients, les deux sites sont revenus à un fonctionnement autonome en 2010 », raconte Nicolas Veyrat, ingénieur technico-commercial sur le site de Semur-en-Auxois chez DDPS.

Depuis, l'usine de Semur-en-Auxois a réintégré les services R&D et commercial et mis en place une stratégie orientée sur les clients et leurs projets. « Notre usine a adopté une stratégie à contre-courant par rapport à nos concurrents. D'une part, nous effectuons l'intégralité de la production en interne depuis la prise de commande jusqu'à la livraison. Les autres particularités résident dans la mise en place d'une organisation spécifique permettant non seulement la fourniture d'équipement mais surtout d'apporter une expertise procédé précieuse », indique Jérôme Poupon, directeur du site DDPS de Semur. En ce qui concerne la production, le site de 8 000 m2 se scinde en plusieurs ateliers : usinage, chaudronnerie, automatisme, polissage et montage/assemblage. Il produit ainsi différents équipements de procédés tels que des mélangeurs, des sécheurs, des filtres, des filtres-sécheurs, des isolateurs ou encore des pompes à poudre. « Nous avons une approche de fabrication locale : nous nous fournissons en matières premières en Europe, et nous effectuons notre production en interne. Cela permet d'accroître notre compétitivité, en maîtrisant mieux les prix et les délais de fabrication, et en diminuant les coûts logistiques et les marges de sous-traitance », explique Jérôme Poupon.

 

Des services dédiés au projet du client

 

Le site semurois de De Dietrich propose diverses prestations de services pour accompagner le client. « Nous proposons des prestations de formation et d'assistance/conseil process pour aider le client dans son projet », cite Nicolas Veyrat. Le site dispose également d'un laboratoire d'essais équipé d'un filtre sécheur, de mélangeurs-sécheurs 45 litres et d'un pocket filter en inox. « Cet espace nous permet d'effectuer des prestations d'essais et de scale-up pour permettre au client d'avoir des garanties sur son installation industrielle. Un service de location est également mis à disposition pour utiliser temporairement nos équipements de laboratoire sur le site du client », explique Nicolas Veyrat. Avant de continuer : « Par l'intermédiaire de notre service SAV, nous supportons nos clients de manière quotidienne sur le terrain, afin de maintenir nos équipements. Nous offrons également la possibilité de revamper d'anciens équipements pour les remettre en conformité avec les nouvelles exigences réglementaires. L'idée étant de proposer des unités neuves et d'occasion clés en main via un guichet unique ». En outre, le site De Dietrich Process Systems de Semur-en-Auxois est certifié OHSAS 18001, ISO 9001, ASME "U", HP0 et DESP module H1, ce qui offre une autonomie et une flexibilité accrue pour la fourniture d'équipements. « Ainsi, il n'est pas nécessaire de faire contrôler chaque étape de la fabrication par un organisme notifié, ce qui réduit le délai entre la commande et la livraison », précise Jérôme Poupon. Fort de cette stratégie à contre-courant, le site de De Dietrich Process Systems à Semur-en-Auxois est parvenu à faire progresser son chiffre d'affaire de manière significative. En effet, l'année 2013 a permis à l'usine de consolider les progrès occasionnés par cette nouvelle stratégie. « 2014 sera une année de développements, avec une amélioration et un élargissement du portefeuille de produits, et une expansion au niveau des marchés finaux visés. En effet, nous prévoyons de développer notre activité dans divers secteurs, dont notamment l'agroalimentaire, la construction et des travaux publics », affirme Xavier Pernet, responsable du Développement commercial de De Dietrich Process Systems de Semur. Avant de compléter : « Le site envisage de développer ses ventes d'équipements neufs de 10 % en 2014 ». Pour soutenir sa croissance, le site de Semur-en-Auxois a prévu de continuer de recruter du personnel supplémentaire, en particulier sur les postes en ingénierie développement et en production. Il souhaite également mettre en place des améliorations au niveau de ses outils de production et de son bureau d'études. « La crise financière a constitué pour nous une période d'opportunités pour mettre en place une stratégie de moyen et long termes, axée sur le besoin du client. Et jusqu'à présent, cela nous réussit », insiste Jérôme Poupon.

DE DIETRICH PROCESS SYSTEMS EN BREF

Société familiale créée en 1684 Siège social à Reichshoffen (Bas-Rhin) Effectif : 1 300 collaborateurs Chiffre d'affaires 2012 : 143 millions d'euros 15 unités de production dans le monde 4 marques principales : De Dietrich, QVF, Guedu, Rosenmund

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Essais toxicologiques : Evonik entre au capital de Revivo BioSystems

Essais toxicologiques : Evonik entre au capital de Revivo BioSystems

Le chimiste allemand Evonik, au travers de son fonds Evonik Venture Capital, a annoncé une prise de participation au sein de la start-up basée à Singapour, Revivo BioSystems, spécialisée dans le[…]

Automatisme : Honeywell se dote d’un centre en République tchèque

Automatisme : Honeywell se dote d’un centre en République tchèque

Logiciels : Rockwell Automation met la main sur Avata

Logiciels : Rockwell Automation met la main sur Avata

Commerce chimique : Caldic dans le giron d’Advent International

Commerce chimique : Caldic dans le giron d’Advent International

Plus d'articles